mercredi 4 juillet 2018

Les promesses de M. Rigaut

En démocratie, normalement, avant les élections, les candidats font part de leurs programmes. Ces promesses sont le socle de la confiance que les citoyens accordent à leurs élus (car les élus ne sont pas élus pour rien, ils ne font pas ce qu'ils veulent une fois élus... ils sont élus pour appliquer un programme).

En préambule, il faut rappeler que la fusion des communes, bien que discutée secrètement par plusieurs maires avant 2014, n'était pas dans les programmes...

Dans son programme de 2014, M. Rigaut promettait beaucoup de choses... qu'a-t-il réalisé depuis ? A mon avis, voilà un mandat pour rien ! Des preuves ? Les voici: lors des derniers conseils municipaux (25 juin) et communautaires (28 juin) on pouvait trouver les décisions budgétaires suivantes:

1- La suppression de la salle de convivialité aux Haras

Une enveloppe d'1 million d'euros était inscrite depuis des années pour transformer un bâtiment des Haras en salle "des fêtes" pour les Annéciens qui souhaitent organiser de grands événements personnels (mariage, anniversaires...) et pour les associations.
Depuis le dossier du Haras s'est évanoui dans la nature... et la salle des convivialités a été purement et simplement supprimée. Une promesse de campagne reniée. Pourtant cet équipement est nécessaire pour les Annéciens. Je l'avais personnellement inscrit dans mon programme municipal et je l'aurais fait car la ville est, depuis plus de 5 ans, propriétaire du Haras donc rien ne s'opposait à cette réalisation.

2- L'étude Tram-Train

Une promesse de campagne de M. Rigaut de 2008... il y a 10 ans. Alors que 87 500 € étaient budgetés en janvier pour mener une étude sur la faisabilité de cet équipement (pas la réalisation, la faisabilité...), ils ont été supprimés en juin... Donc toujours pas d'étude... encore moins de réalisation. Une promesse oubliée... Je rappelle qu'à l'époque je mettais en avant les trolleybus (comme à Genève) et que M. Rigaut m'avait dit qu'une telle réalisation était impossible, alors que le tram-train était réalisable dans le mandat... d'avant !

3 - Le passage Bellevue

Là encore, la réalisation de la liaison Teppes-Romains par le passage Bellevue avait été promise en 2008... En votant 100 000 euros de frais d'études sur sa faisabilité en juin 2018, on peut espérer un rendu de l'étude fin 2019, des votes de budget en 2021 pour une réalisation vers 2022 ?

4- La réalisation de parkings en centre-ville

Pour calmer la colère des commerçants il y a un an, M. Rigaut proposait de construire 3 parkings au centre-ville d'Annecy. Une bonne idée... que j'avais pour ma part inscrite dans mon programme (pas aux mêmes endroits). Un an après... rien ! On vient d'inscrire des crédits pour une étude... Pourtant le budget des parkings (budget indépendant des autres budgets) dégage chaque année 2.2 millions d'euros d'excédents depuis des années... De quoi largement rembourser des crédits pour réaliser des parkings nécessaires aux clients des commerces et aux habitants de la ville. Pour ma part, je défends à la fois la réalisation de parking-relais en périphérie de la ville avec des transports en commun efficaces pour rejoindre le centre-ville rapidement et en même temps la réalisation de parkings en centre-ville (sur le terrain Balleydier, en enfouissant le parking de la préfecture et du côté de la maison de l'ONF) afin de désengorger le centre-ville.

Voici quelques exemples de promesses jamais tenues... Pour quelqu'un qui se dit un pragmatique, un élu sérieux (sous-entendant que les autres ne le seraient pas) je trouve très léger de faire des promesses et de ne jamais les tenir. Il me dira qu'il a fait la fusion entre temps. Certes, mais il n'a pas été élu pour ca. Qu'il fasse d'abord ce pour quoi il avait été élu.

En 2020 nous ferons le bilan des réalisations de ce mandat. Il risque de ne pas nous prendre beaucoup de temps.

Quant à la logique de lancer des études à 18 mois d'une élection, elle est :
- totalement anti-démocratique car elle vise à rendre inévitable pour la prochaine équipe les choix fait tardivement par la précédente
- assez scandaleuse du non respect des citoyens qui attendent d'un élu qu'il présente son programme, puis qu'il engage les études une fois élu (dans les 2 premières années du mandat) puis qu'il réalise ses promesses (dans les 4 dernières années du mandat) pour rendre la ville aux équipes suivantes en ordre de marche. Les élections servent à faire le bilan par rapport aux promesses. Nous le ferons.

M. Rigaut se comporte comme s'il allait rester maire encore 6 ans. Il fait rédiger aujourd'hui son programme par des cabinets d'experts payés par les contribuables, ainsi que par son protégé M. Mezsaros qui est payé par l'agglo pour écrire le programme du candidat Rigaut via "Imagine le Grand Annecy".

Il verrouille le SCOT, le PLUI, le projet de territoire, etc... à 18 mois d'une nouvelle échéance pour présenter en 2020 aux Annéciens ses propositions comme évidentes et tuer ainsi toute forme de propositions alternatives.

J'ai rarement vu des élus aussi peu respectueux des règles démocratiques, du contrat moral avec les électeurs. Et je me demande encore comment, malgré cet amateurisme sur les promesses jamais tenues, cette torpeur dans les projets, certains Annéciens pensent toujours que M. Rigaut est un bon gestionnaire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire