samedi 9 décembre 2017

Le maire annonce 3 parkings...

J'ai lu dans le Dauphiné le plan imaginé par le maire pour construire 3 parkings dans le centre-ville :
- un parking sous l'actuel parking de la préfecture de 600 places avec un espace vert dessus.
- un parking de 1000 places sous l'actuel commissariat de police.
- enfin un parking de 1000 places sous le parc Charles Bosson sur la presqu'ile d'Albigny.

Tout lien entre cette annonce et la grogne récente des commerçants concernant leurs terrasses et plus généralement l'attractivité du centre-ville est bien entendue totalement fortuite...

Personnellement je me réjouis qu'Annecy prenne enfin conscience de ce problème de parkings qui est un vrai problème pour les résidents, les commerces et le tourisme en général. Les parkings actuels étant totalement saturés. Même si la construction de parkings ne doit pas faire oublier l'impérieuse et première nécessité de mettre toute l'énergie possible sur la réalisation d'un vaste réseau de transports en commun accompagné de parkings-relais en périphérie afin de limiter au maximum l'suage de la voiture en ville.

Avec mon équipe nous avions déjà proposé des parkings dans notre programme de 2014. Ainsi p. 15 on pouvait lire :

Au passage, pas un mot dans le programme de M. Rigaut, mais c'est vrai qu'il s'endort tous les soirs en lisant mon programme pour mieux le plagier, même si c'est en le modifiant largement. Ensuite il pourra toujours crier aux opposants stériles avec le dédain qui le caractérise... et être trop souvent repris dans son délire par certains journalistes. On attend aussi toujours la programmation ambitieuse en termes de transports en commun...

Le maire veut proposer une liaison en modes doux entre le centre-ville et les galeries Lafayette par le Haras et la rue Eloi Serand. Là encore, tout plagiat serait fortuit car nous écrivions il y a 4 ans toujours dans le même programme mais cette fois-ci p. 17 :


C'est vrai l'axe retenu n'est pas le même. Ca fait une différence. Mais cela fait 4 ans qu'on sait en ce qui nous concerne qu'il y a un problème de connexion entre le quartier des Galeries et la vieille ville. Le maire le découvre ! Mieux vaut tard que jamais mais que de temps perdu.

Alors pourquoi par l'avenue du Parmelan et pas les Haras ? Tout simplement par ce que nous proposions alors d'implanter le nouveau centre des congrès sur le parking de la préfecture (avec le parking en dessous). Le flux de piétons et de touristes était alors naturellement : vieille ville - Bonlieu/centre des congrès - Avenue du Parmelan - Galeries

Or pendant des années et au cours de nombreux débats on m'a traité d'incompétent, de fantaisiste quand je disais qu'il fallait implanter le nouveau centre des congrès sur le parking de la préfecture en lien avec Bonlieu (notamment pour le MIFA) et les commerces de la vieille ville. M. Rigaut me répondant que je n'y connaissais rien car il y avait un gros collecteur d'eaux usées qui passait sous le parking de la préfecture et que, de ce fait, on ne pouvait pas construire ni parking ni centre des congrès ici... 

Or que propose-t-il aujourd'hui ? Vous aurez compris au final qui est l'incompétent et la girouette... Visiblement le collecteur ne pose plus problème, comme je l'ai toujours dit. Tant mieux ! Reste plus qu'à rapatrier le centre des congrès ici aussi...

2) Le parking sous le petit Paquier et pas sur le terrain Balleydier

Je continue de défendre l'idée que le parking aux Marquisats doit être sous le terrain Balleydier et non pas sous le petit Paquier, avec des abonnements préférentiels pour les habitants de la vieille ville et les salariés qui travaillent au cœur de ville. Là encore le maire après avoir bradé le terrain Balleydier aux sœurs de Saint Joseph avait promis un parking sous le terrain Balleydier. Mais depuis il a fait machine arrière disant que les études (c'est jamais lui ce sont toujours les études ! auxquelles on fait dire ce qu'on veut !) montraient qu'il ne manquait pas de parking sur cette entrée de ville ... Or il propose un parking juste en face. Vous comprenez quelque chose ? Moi rien. Les études (!!!????) montreraient aussi que les flux entrées/sorties sur le terrain Balleydier seraient difficiles, mais pas sous le petit Paquier... Franchement aujourd'hui on fait ce qu'on veut en matière de BTP.

Je ne suis pas favorable à ce qu'on bétonne les bords du lac sous le Petit Paquier quand on pourrait construire sous des immeubles.

3) Un parking sous le parc Charles Bosson

On ne va pas s'énerver tout de suite mais franchement c'est à mourir de rire.
Pendant des années, M. Rigaut a dit que, pour son centre des congrès, il y avait assez de parkings alors que tout le monde disait le contraire. Or aujourd'hui que propose-t-il ? Un parking. Pour quoi ? Soit disant pour les commerces de centre-ville (mon oeil !). En réalité pour son centre des congrès. On nous prend vraiment pour des cons.

On va donc bétonner le parc Charles Bosson. Tant qu'à faire on n'est plus à ca près...

A Annecy on déteste les parcs de pleine terre. On adore les pseudo-parcs sur dalle de béton sur lesquels on peut juste faire pousser de la pelouse (et encore !) mais aucun arbre puisqu'il n'y a qu'une 50aine de cm de terres et qu'ils ne peuvent pas s'enraciner.

Donc sacrifions les arbres du parc Charles Bosson pour un parking à touristes d'affaire, comme on évitera les arbres sur le Petit Paquier avec un parking enterré, comme on veut supprimer le parc des Capucins et ses arbres pour mettre des parkings souterrains...

Rigaut déteste les arbres. Il adore le béton.

Comme Bernard Bosson, je ne suis pas favorable à ce que l'on construise au-delà de la première voirie vers le lac quand on peut faire autrement.

Donc banco pour le parking souterrain sous le parking de la préfecture, on avait dit qu'on le ferait en 2014 donc je reste cohérent. Si on allait au bout de la logique (et des synergies possibles en matière de coûts de construction ; et d'usage avec Bonlieu et les Haras) on y construirait dessus le centre des congrès sur 2 étages.

Ok pour un parking côté Marquisats mais sous le terrain Balleydier, là encore pour l'intégrer le mieux possible au paysage (sous des immeubles) et permettre un aménagement arboré sur le Petit Paquier.

Enfin c'est évidemment NON pour un parking sous le parc Charles Bosson qu'il faut conserver en l'état. Et surtout qui, malgré la plaisanterie de dire qu'il servira le commerce de centre-ville est évidemment prévu pour le centre des congrès. Si un parking était nécessaire de ce coté-là de la ville, il reste le parking de Sainte Bernadette et le terrain devant l'ONF (d'ailleurs évoqué un temps par le maire...) pour y réalisé un parking en  ouvrage (type parking semi-enterré et silo).

Vous voyez au fond cet épisode montre bien la différence entre Rigaut et moi. J'ai 4 ans d'avance dans mes analyses. J'ai compris depuis longtemps les attentes des citoyens et commerçants. Et je propose un plan d'ensemble pragmatique qui met d'abord l'accent sur les transports en commun avec des parkings-relais, tout en répondant aux attentes légitimes du commerce et des habitants.

Sur le fond nos analyses, avec beaucoup de temps du côté du maire et un manque évident de cohérence et de constance, finissent par se rapprocher. Mais la logique n'est jamais la même : d'un coté la détestation de la nature et des arbres et l'amour du béton pour le béton, de la voiture ; la volonté de faire monter en bling-bling Annecy pour faire toujours plus de fric, toujours plus de tape-à-l'oeil. D'autre côté des projets concrets, travaillés (même si on me traite toujours de fantaisiste et d'opposant systématique pour me décrédibiliser, la réalité montre qu'on en vient toujours à mes solutions), en harmonie avec leur environnement et en adéquation avec l'évolution du temps et notamment la prise en compte de l'environnement et le respect de notre lac. Des projets pour Annecy et ses habitants.

Certains craignent que si un jour je venais à prendre la mairie je sois à côté de la plaque. Ce genre d'exemple montre au contraire que c'est le maire qui depuis des années est à côté de la plaque et n'a rien fait... pour finir par reprendre nos analyses en les dévoyant. Je crois que cela devrait suffire à faire tomber les dernières craintes de certains. Annoncer des projets (par voie de presse puisque nous n'avons jamais été associés à ces réflexions bien évidemment) à 2 ans d'une élection alors qu'on n'a rien fait pendant 4 ans (et que tant que les permis de construire soient délivrés on sera en 2020 donc que rien ne se fera dans ce mandat), c'est cela être un bon maire ? Moi, vous savez, quand je sollicite le scrutin des Annéciens c'est que je sais déjà ce que je vais faire et que je leur propose des solutions. Je réfléchis AVANT, j'agis ENSUITE. Je ne dis pas "votez pour moi" et puis on verra pour faire des études, des études d'études, des contre-études... pour finalement ne rien faire. C'est cela qui décrédibilise la politique.

C'est vous, les citoyens qui avez la réponse à la question de savoir si ce mandat a été utile. Mais personnellement, si je me réjouis de voir que peut-être enfin les choses vont avancer (après avoir payé grassement des cabinets d'experts pour des choses que j'écrivais il y a 4 ans...), je ne peux que me désespérer de voir la nullité de ce mandat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire