jeudi 18 mai 2017

Législatives 2017

Le mouvement En marche ! a décidé de ne pas m'investir pour les élections législatives. J'en prends acte.

Après plusieurs jours de réflexion, d'écoute et d'échanges, j'en suis arrivé à la conclusion que le maintien de ma candidature dans une circonscription où, en 2012, 43.50% des électeurs m'avaient accordé leur confiance, ne serait pas compris.

Les cuisines d'arrière boutiques, le dénigrement et les copinages ne correspondent pas à l'idée que je me fais de la Politique et du renouvellement. En apportant mon soutien à Emmanuel Macron très tôt, (alors que nous n'étions pas nombreux à vouloir le changement), en respectant les règles de dépôt de ma candidature (dès janvier), j'ai cru au renouvellement et au rassemblement des progressistes de gauche, du centre et de droite.

Les choix opérés en Haute Savoie me semblent inadaptés au désir de renouvellement exprimé au premier tour par les électeurs et à l'unité des progressistes. Ils me paraissent contestables car ils ne reflètent ni la diversité de sensibilités des marcheurs, ni la réalité socioprofessionnelle de notre département, conditions d'un rassemblement nécessaire pour parvenir à une victoire.

Je remercie tous ceux qui m'ont appelé et m'ont demandé de maintenir néanmoins ma candidature pour incarner ce renouveau, tout en mettant au service des haut-savoyards mon expérience d'élu de terrain et ma connaissance des dossiers locaux.

Ma candidature aurait apporté du bruit au bruit. Or, la France a besoin de sérénité et d'apaisement. J'ai toujours privilégié l’intérêt général et l'avenir de mon pays pour nos enfants et petits-enfants, même si parfois les choix à faire sont difficiles personnellement et me laissent le gout amer de l'ingratitude.

Je souhaite que les Haut-savoyards puissent trouver un(e) député(e) qui sache les aimer autant que je les aime et qui puisse leur apporter les réponses à leurs problématiques du quotidien. J'espère que le Président Macron pourra mener à bien son projet pour la France en n'oubliant personne sur le bord de la route.

L'unité, le respect de la valeur travail et de la compétence sont des valeurs auxquelles, malgré les aléas, je veux continuer à croire.

Merci à toutes celles et à tous ceux qui m'ont suivi et accompagné depuis plusieurs semaines sur les routes de notre circonscription pour aller à la rencontre des acteurs du terrain : élus, associations et citoyens. Merci à ceux qui ont pris du temps pour me recevoir et m'éclairer sur les enjeux de notre circonscription. Ces connaissances me seront utiles pour servir les Annéciens et les habitants du Grand Annecy.

Je continuerai en homme libre à me battre pour mes idéaux et pour le bien commun.

Fidèlement,

1 commentaire:

  1. Dommage ! Nous allions voter Duperthuy... Mais on peut comprendre que, sans le soutien financier d'un parti, une campagne menée en solitaire exige une solide fortune personnelle et reste une aventure...
    Ainsi, "en marche" a donc choisi un candidat pour la 2ème circonscription ? De qui s'agit-il ?

    RépondreSupprimer