vendredi 21 avril 2017

Dimanche, je vote Emmanuel Macron


C'est vrai, mon choix est fait depuis de nombreux mois. Je vous l'avais annoncé début janvier après avoir pris le temps de l'écoute et de l'analyse. Je n'en ai pas changé.

J'ai décidé de voter pour Emmanuel Macron dès ce dimanche, par conviction. Je vous appelle à lui donner un maximum de poids, dès le premier tour, pour apporter une dynamique à sa candidature et remettre la France en Marche.

Je sais que beaucoup d'entre vous êtes sceptiques. C'est vrai que certains ralliements d'opportunistes, certains revirements, certaines postures tiennent plus de la stratégie politicienne que de l'engagement en faveur d'un programme. Mais cela n'est pas l'essentiel.

L'essentiel, c'est que Macron et son équipe portent, pour moi:
- une vision d'une société ouverte, ouverte sur ses minorités, sur l'Europe et sur le monde. Une société qui a confiance dans l'avenir malgré les difficultés, et les embûches qui ne manque(ro)nt pas.
-un programme crédible, économiquement, socialement et environnementalement, garant de réelles avancées.
- un changement de pratiques politiques qui passe par un renouvellement des personnels politiques, un rajeunissement et une plus grande implication des citoyens dans les prises de décisions.

Je n'ai jamais cru à l'élu providentiel. Le programme de Macron a des faiblesses, je ne suis pas dupe. Mais il est le seul à pouvoir redonner à la France sa place dans le concert des Nations, à nous offrir un avenir pour nous et nos enfants.

Il faut que M. Macron soit élu Président, pour la France. C'est ce que je crois profondément.

On ne trouve jamais le candidat parfait. Mais on choisit un Président pour sa ligne politique, l'horizon qu'il trace pour l'avenir et la pratique du pouvoir qu'il insuffle.

Fidèle à mes idéaux de progressisme, d'honnêteté, de loyauté, ceux que je m'évertue à promouvoir localement, je choisis Emmanuel Macron dès dimanche et vous invite à en faire autant, pour notre pays, son avenir et sa place dans le monde.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire