vendredi 14 avril 2017

Budget 2017 du Grand Annecy


Hier soir avait lieu le conseil du Grand Annecy Agglomération pour le vote de ses budgets.

Au menu des dépenses d'investissement 2017, on pouvait trouver notamment :
- Nouvelle voie urbaine pour le tunnel sous le Semnoz : 1 041 000 €
Il s'agit des études pour les voies d'accès au tunnel sous le Semnoz côté Annecy/Seynod. Je rappelle qu'au total le coût de ces voies d'accès pour le Grand Annecy (sans compter le prix du tunnel lui-même payé par le conseil départemental) est estimé à 75 millions d’euros... qui seraient mieux utilisés à développer réellement les transports en commun

- Centre des congrès à Albigny : 6 750 000 €
On retrouve ici la même somme que l'année dernière, qui avait fini par être annulée au cours d'année à cause de nos recours qui ralentissent (et c'est très bien !) le projet. Mais à part cela, M. Rigaut continue de dire que le projet avance selon la programmation initiale...

Ces investissements sont aujourd'hui financés à 70% par l'endettement. Et même si, pour des raisons qui m'échappent, les résultats 2016 n'ont pas été intégrés (alors que quand on vote un budget en avril c'est toujours le cas...) ce qui viendra réduire un peu l'endettement, cela reste une gestion périlleuse des deniers publics. Avec un excédent de 3 M€ seulement prévu pour cette année (différence entre recettes et impots pour financer les investissements) il est clair qu'on ne peut pas se payer ce genre de projets pharaoniques. L'agglo n'a pas les moyens financiers.

Avec Claire Lepan, nous avons été les deux seuls à voter contre ce budget 2017. En effet, j'ai toujours combattu à la fois le tunnel sous le Semnoz et le choix d'implanter un nouveau centre des congrès sur la presqu'île d'Albigny. Je reste donc cohérent avec mes convictions et mes déclarations antérieures. Chacun pourra à loisir contempler le courage des autres élus d'agglomération si prompts à faire des leçons d'écologie et des grands discours contre le centre des congrès dans la presse... et à s'abstenir sur ce genre de vote.

Concernant le budget des transports, il apparaît qu'en 2016 nous avons réalisé pour 1.8 M€ de travaux pour le BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) et que l'on prévoit 440 000 euros pour 2017. Une misère alors que les études menées dans le cadre du projet "Agglo 2030" pour réaliser la croix de BHNS (les deux lignes structurantes Nord/Sud et Est/Ouest) nécessite 2.5M€ minimum par an.

Le plan de réalisation du BHNS prend un retard effarant. Il n'existe pas de volonté politique de soutenir réellement ce projet. Ce budget n'est évidemment pas en adéquation avec les enjeux réels des habitants : pollution de l'air, santé publique et saturation des réseaux routiers.

Autre problème, à partir de cette année, les entreprise de plus de 11 salariés des communautés de communes qui nous ont rejoint au sein du Grand Annecy vont commencer à payer du Versement Transports (une taxe dédiée au financement des transports en commun) sans avoir le moindre service en retour.

Face à cette inertie coupable, à ce choix d'inscrire de l'argent pour le tunnel sous le Semnoz et quasiment rien pour le BHNS, c'est-à-dire les transports en commun, avec Claire nous avons décidé de voter contre ce budget.
Au moment des tractations pour l'élargissement de l'agglo, M. Rigaut avait soutenu l'argument qu'il existe des problématiques qui doivent se traiter sur des espaces territoriaux plus larges. Il citait notamment les transports. Il avait raison. Mais on voit aujourd'hui la réalité de ces discours : du bla-bla pour endormir les populations et les élus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire