mardi 7 mars 2017

Maison des associations à Annecy

Hier soir en conseil communal d'Annecy, ma collègue Evelyne est revenue sur notre demande de la réalisation d'une maison des associations à Annecy. Cette demande est d'autant plus criante depuis la fusion des communes.

Une maison des associations peut être un bâtiment, mais ce n'est franchement pas l'essentiel (même si nos associations manquent de locaux).



Alors une maison des associations, c'est quoi ?

C'est un lieu (réel et/ou virtuel en partie) de rencontres pour échanger :
1) entre bénévoles de différentes associations pour discuter, donner des conseils, s'aider et préparer des projets communs entre associations qui ont parfois des domaines d'intervention très différents.
2) entre dirigeants d'associations pour discuter, partager ses interrogations, ses problèmes, ses solutions, faire part de ses doutes et angoisses. C'est aussi un lieu potentiel de formation.
3) entre encadrants pour échanger sur les bonnes pratiques, les difficultés.
4) entre les associations et le public

C'est aussi un lieu d'information et de formation pour le public et pour les associations, intégrant les partenaires (en termes de financements, d'assurances, de formation) qui pourraient y tenir des permanences et organiser des sessions de formation. Donc un lieu de mutualisation des moyens.

C'est enfin un lieu de ressources avec quelques salles de réunions et de travail, la possibilité de faire des photocopies, d'avoir accès à de l'informatique, d'avoir un standard téléphonique généralisé et potentiellement un réceptionniste qui aiguille et prenne les messages, d'avoir une boite aux lettres, un  présentoir où déposer un flyer présentant l'association au public, etc...

Bref, une maison des associations n'est pas un but en soi. C'est un outil au service des associations pour leur permettre de sortir de l'isolement. C'est une manière moderne, participative et collaborative de dynamiser notre tissu associatif tout en offrant une réelle lisibilité auprès du public. 
C'est enfin la possibilité de créer des passerelles entre bénévoles, entre associations pouvant conduire à des projets communs, riches et variés.

Nous avions rêvé d'une telle maison des associations dans une partie du Haras pour qu'il vive toute l'année. La carrière aurait pu offrir un espace d'expression, d’événements pour ces projets associatifs. Au lieu de quoi le Haras reste désespérément vide et sans vie.

Certains nous rétorquent que c'est cher. Non ce n'est pas si cher que cela. Quelques moyens techniques (photocopieurs, standardiste, salles...) c'est tout. L'animation serait organisée par les associations elles-mêmes. Mais au regard de ce que cela apporterait de dynamisme, d'échanges et de monter en compétences (que l'on pense à la gestion financière des associations par exemple), l'investissement semble bien dérisoire.

Dommage que la majorité fasse un blocage psychologique sur cette idée. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut renoncer et se décourager. Comptez sur nous pour continuer à défendre cette idée et à réclamer la création d'une telle "maison des associations".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire