samedi 28 janvier 2017

Pollution de l'air, l'inaction depuis des années


Certains se diront : encore un article sur la pollution de l'air à Annecy ! Et ils auront bien raison, tant la lassitude nous gagne quand on voit l'inaction des élus majoritaires sur cette question...

C'est vrai qu'écrire un nouvel article sur la pollution de l'air à Annecy, c'est de nouveau répéter un peu la même chose. C'est redire combien il est urgent d'agir pour notre environnement et surtout pour notre santé. 

Cela fait des années que ce sujet revient sur la table. Depuis 9 ans que je suis élu, je crois que je l'ai abordé en conseils des dizaines et des dizaines de fois.

J'ai dit mon hostilité aux projets routiers qui augmentent le trafic de voitures, j'ai plaidé pour des transports en commun performants avec des lignes structurantes dès 2011, il y a 6 ans... Nous avons encore récemment avec Claire Lepan, proposé un "contrôle technique" des chaudières individuelles (au même titre que le SPANC contrôle les fosses septiques des particuliers) avec une aide au renouvellement et à la modernisation des systèmes de chauffage.

En 2014, nous proposions de porter le financement du PIG "j'éco-rénove ma copro" à 1 million d'euros par an à l'horizon 2020 pour accélérer la rénovation thermique des bâtiments. Nous sommes très loin de cette trajectoire actuellement.

Pourtant depuis tout ce temps, interrogez-vous : qu'est-ce qui a été fait pour améliorer la qualité de l'air ? On a créé un club-air -climat, instance de concertation précieuse et très compétente mais qu'on mobilise si peu pour proposer des alternatives. On a créé quelques tronçons de lignes de bus en sites propres... qui quelques centaines de mères plus loin se refondent dans le flux de circulation, annihilant tout intérêt pour la vitesse des transports en commun.

Il est évident que M. Rigaut arrive encore à endormir les Annéciens sur cette question. Un petit projet d'éco-quartier par-ci, une chaudière bio-masse par-là et hop ! ni vu ni connu, je t'enfume...

C'est, au-delà de M. Rigaut, la compétence et l'influence de M. Billet, maire-adjoint à l'environnement depuis tout ce temps, qu'il faut aussi interroger, car à payer des élus pour aussi peu de résultats, cela pose question.

M. Accoyer, premier maire-adjoint et premier vice-président de l'agglo, Mme Camusso en charge des infrastructures, M. Accoyer en charge des grands projets... le ton est donné depuis bien longtemps et ceux qui pensent que Rigaut "c'est pas pareil" (sous-entendu que les Républicains) ont des peaux de saucisses devant les yeux.

Sur le sujet de la pollution de l'air, la seule chose qui ait changé c'est la prise de conscience citoyenne de cet enjeu. Mais cela n'est pas encore arrivé jusqu'à la tête de nos élus majoritaires. Pendant ce temps-là la situation empire chaque fois un peu plus... Nos enfants toussent. Les arrêts maladies se multiplient. Le soleil se fait de plus en plus discret derrière le smog. 

Ca fait 10 ans que çà dure... Et 10 ans que je m’époumone contre le mur de l'idéologie du "tout voiture" et des conservatismes, contre le mur de l'idéologie face à la gravité de la situation réelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire