vendredi 12 août 2016

Inspiration(s)


Pour pouvoir écrire sur ce blog, j'ai besoin d'inspiration. Et en ce moment celle-ci me manque.

Je pourrais bien vous parler du fameux aménagement de la cour du périscolaire des Teppes et la bêtise d'avoir construit une cuisine centrale à cet endroit, mais je l'ai déjà fait. Et puis, il parait que les enseignants et les personnels du périscolaire sont très contents, ils vont pouvoir avoir leurs propres places de stationnement et venir avec leur bagnole jusque devant la grille de l'école. Et tant pis pour les enfants et l'environnement ! Donc non, je ne le ferai pas.

J'aurais pu vous parler des dégâts de AirBnB sur les professionnels du tourisme local, mais je l'ai déjà fait. Et puis ces mêmes professionnels s'empressent de signer des lettres ouvertes pour un centre des congrès situé à Albigny, à des centaines de mètres de leurs commerces, ruinant ainsi tout espoir de gains supplémentaires. Ayant déjà interpellé nos "responsables" politiques à deux reprises à ce sujet, je crois avoir fait le job.

Je pourrais vous parler des impacts de la fusion des communes, de la hausse des impôts à Annecy dès 2017 et de la baisse des effectifs municipaux, mais je l'ai déjà fait. Et puis ces mêmes Annéciens n'ont été que 82 à venir participer à notre votation citoyenne, finalement pas si mécontents d'être ainsi menés à la baguette par leur cher maire.

Je pourrais vous parler de la fête du lac et de son aspect mercantile dont chacun se demande ce qu'il renferme comme "service à la population" ce qui est d'ordinaire la mission d'une commune, mais je l'ai déjà fait. Et puis, il ne faut jamais rien dire sur la fête du lac de peur d'être "contre les valeurs d'Annecy" si chères (dans tous les sens du terme) à notre maire. Quelles sont les valeurs portées par la fête du lac ???

Non, décidément, je ne vois dans tout cela que radotage, répétition et causeries. Dans 4 mois nous vivons un big bang territorial mais tout le monde semble s'en détourner. Le débat politique est tombé à zéro, le maire dit merci aux visiteurs payeurs (carnets de chèque ambulant) venus à la fête du lac; et dit "chut" aux citoyens en tuant le débat politique préférant s'arranger avec ses copains dans des bureaux feutrés.

Ah oui, j'ai oublié l'ETG... et les interviews de Rigaut qui se félicite d'avoir dit non à la construction d'un nouveau stade, lui le président d'agglo qui l'a proposé en plein conseil... Mais peu importe, les contre-vérités et le ridicule ne tuent pas. Mieux, à Annecy, certains citoyens semblent adorer quand leur maire leur raconte ses histoires mêmes si ce sont des contes de fées réécrits après coup. Donc non, pas l'ETG...

J'ai parfois l'impression de ne pas être dans le bon tempo, dans le bon siècle. Notre classe politique ne vit que de com. , que pour le pouvoir et l'argent. Sur les idées et les solutions, elle est aussi sèche qu'une branche morte. Je me suis engagé en politique pour des idéaux et des valeurs. Je crois au sens de l'honneur, du courage, de l'amitié et de l'amour. Nous ne sommes entourés que d'égos et d'intérets personnels.

Car oui, certains ont déjà les yeux rivés sur 2020 et les prochaines élections municipales. Ils cherchent à gagner des places sur la future liste "arc-en-ciel" de Rigaut...  C'est aussi çà le dessous des cartes de la fusion... celles que l'on ne dit pas aux citoyens. Et puisqu'il parait que cette fusion ancre définitivement la ville entre les mains de Rigaut autant s'en rapprocher dès maintenant...

Oui, l'inspiration me manque pour vous parler des choses de la vie, quand cette vie politique ne tourne plus rond. Alors prenons le temps de vivre vrai avec les amis et la famille. C'est là que je retrouve ma force et le sens de la vie.

Même si cher Freud nous enseigne que le plaisir nait de la pulsion de mort... (ce qui semble si bien s'appliquer à Annecy), moi je préfère les plaisirs nés des pulsions de vie : la flore, la faune, les êtres humains et leurs contacts, la créativité et l'imagination, la générosité...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire