lundi 25 juillet 2016

Centre des congrès : des vacances bien méritées

Nous sommes fin juillet et chacun peut enfin goûter aux joies des vacances (enfin pour ceux qui ont la chance d'en avoir !).



Pour ma part, je vais pouvoir souffler un peu après une première moitié d'année difficile (je pense la plus difficile depuis que je suis élu) entre le projet de fusions des communes qui a largement modifié le paysage politique local (et les alliances/amitiés politiques), le permis de construire des Capucins que je conteste, la révision du PLU, le centre des congrès, etc...

En ce qui concerne le centre des congrès, je remercie M. le Préfet qui visiblement n'est pas pressé de prendre un arrêté préfectoral de déclaration d'utilité publique. Alors qu'il y a un mois, MM. Rigaut et Accoyer rameutaient à coups de trompettes et tambours toute la presse locale pour annoncer que le projet irait (soit-disant) à son terme, qu'ils faisaient monter au front de la tribune communautaire le banc, l'arrière-banc et la réserve des femmes et hommes politiques qui pourtant d'habitude sont si silencieux... toujours pas d'arrêté préfectoral en vue. Pour commencer les expropriations avant la fin de l'année comme le proclame M. Rigaut, ça va être dur...

On voit là tous les naufrages de l'aveuglement, de l'orgueil et de la bêtise humaine.

Enfin, la réalité est bien différente des rêves mégalomaniaques de certains, et c'est tant mieux. Le préfet prend son temps (doutes sur le projet ? Effet de nos alertes ministérielles ? Volonté de donner du temps à l'analyse ? Etc... qui sait) et ne se soumet pas aux injonctions de précipitations des promoteurs de ce mauvais projet.

Et bien c'est tant mieux, cela nous permettra de flâner aux bords du lac en profitant de la plage et de l'eau (à bonne température) sans nous soucier de ce dossier. On attendra la rentrée pour se remettre au travail, plus en forme et motivés que jamais !

"Good job"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire