samedi 18 juin 2016

Centre des congrès : Pardonnez-leur leurs offenses

Au prochain conseil d'agglomération, MM. Rigaut et Accoyer ont décidé de s'entêter dans leur projet mégalomaniaque de centre des congrès sur la presqu'île d'Albigny. Contre l'avis des rapporteurs de l'enquête publique extrêmement négatif, ils décident de passer en force.

Afficher l'image d'origine

Eux ont raison, et tous les autres sont des cons qui n'ont rien compris, menés par une poignée d'activistes (!!) dont je dois vraisemblablement faire partie.

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/annecy-le-projet-de-centre-des-congres-sur-la-presqu-ile-d-albigny-relance-par-jean-luc-rigaut-et-beranrd-accoyer-1466180533

Aller chercher la fleur d'or d'Annecy pour justifier que notre ville serait écologique, fallait le faire !!! Il le fait.

Supposer que les commissaires enquêteurs ne sont pas des spécialistes de la question, et qu'ils ont fait un copier-coller de nos arguments c'est méprisant et insultant pour ces personnes qui ont travaillé pendant plus d'un mois sur ce dossier, ont interrogé les responsables de l'agglo... avant de faire leur rapport.

J'ai également reçu les résultats d'un sondage fait par l'éco des pays de Savoie (dont on sait que son président du directoire et par ailleurs directeur de publication est un soutien virulent du projet) auprès des décideurs économiques du bassin. D'après ce sondage seuls 54% des répondants pensent que le projet de centre des congrès serait un "atout pour l'économie locale" (la CCI devrait peut-etre revoir sa position !). Il semble donc que la poignée d'activiste ait réussi à faire s'interroger, sinon convaincre jusque dans les cercles économiques de notre bassin de vie. C'est dire si la poignée ne tient visiblement pas dans une seule main !

Donc la stratégie est claire de la part de MM. Rigaut et Accoyer :
- insulter les opposants au projet
- mépriser et dénigrer les commissaires enquêteurs et leur travail
- se foutre des 2000 citoyens qui ont déposé des remarques lors de l'enquête publique
- passer en force en comptant sur la caste politique locale pour les soutenir contre l'avis de la population
- faire croire que l'opposition ne porte QUE sur l'aspect environnemental et ainsi passer sous silence les aspects économiques et financiers (coûts pour la collectivité et retombées économiques inexistantes pour les commerces actuels)
- faire vivre une illusion qu'ils ont des soutiens alors que nombre d'acteurs présents autour de la table pour cette conférence de presse sont directement subventionnés par des fonds publics (l'office du tourisme et CITIA sont directement dépendant des subventions de la C2A... et donc du bon vouloir de MM. Accoyer et Rigaut)...
- jouer sur les mots pour cacher la vérité (le projet de centre des congrès serait "d’intérêt général" alors que les commissaires enquêteurs ne le jugent pas "d’intérêt public", vous voyez l'arnaque)

Madame, messieurs les commissaires enquêteurs, vous qui avez fait avec sérieux votre travail, je suis sincèrement désolé du spectacle que nous prodiguent MM. Accoyer et Rigaut. Au nom de  très nombreux habitants de l'agglomération je vous prie de bien vouloir accepter nos excuses d'avoir porté au pouvoir des individus aussi méprisants envers vous. Vous aurez remarqué que nous ne vivons pas dans une démocratie normale sur le bassin annécien. Ici c'est le duché de messires Rigaut et Accoyer qui, pour seule défense face à leur projet pourri, n'ont trouvé que l'insulte, le mépris et l'invective.

Au nom de tous les Annéciens qui sont aussi affligés que vous par ce spectacle grotesque, je vous en prie : pardonnez-leur leurs offenses !

6 commentaires:

  1. jean-charles VANDENABEELE18 juin 2016 à 12:10

    Eh oui, nous sommes tous des "activistes"...

    Dr J-Ch Vandenabeele, élu centriste d'Annecy-le-Vieux

    RépondreSupprimer
  2. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Activisme_politique

    RépondreSupprimer
  3. L'activiste que je suis regrette que messieurs Accoyer et Rigaut n'envisagent pas de transférer le centre de congrès au bord du littoral Corse...

    RépondreSupprimer
  4. 2000 signatures...dont tout plein d'ailleurs que Annecy, on parle de 40 %. Est ce sérieux ?

    RépondreSupprimer
  5. Rentrons en résistance démocratique! Exigeons une votation populaire des habitants des 13 communes! Prenons exemple sur nos amis helvètes! ça marche et de surcroît leur économie est plutôt prospère et un faible chômage! la Démocratie n'est pas synonyme de décroissance comme veulent nous le faire entendre ses bien pensants du MEDEF 74/ Mrs Rigault et Accoyer en tête
    et si les chefs d'entreprises locaux le trouvent si bien, pourquoi ne financent-ils pas avec leurs fonds privés ce CESC .....allons du courage .... ou est-ce que le retour sur investissement attendu est plus que hasardeux?.....et qu'aucun PDG ne veut y mettre 1€... alors pourquoi ce serait à nous les contribuables d'assumer ce CESC?

    RépondreSupprimer