dimanche 5 juin 2016

Centre des congrès : ils continuent de s'entêter

Résultat de recherche d'images pour "aveuglement"

Voici ce que l'on peut lire dans le compte-rendu de la réunion du bureau de l'agglomération qui  s'est tenu le 13 mai.

"7. QUESTIONS DIVERSES 

Centre d'Expositions, de Séminaires et de Congrès 

Concernant le futur Centre d'Expositions, de Séminaires et de Congrès, M. le Président indique qu'il proposera au Conseil de Communauté de délibérer en répondant point par point aux objections et réserves émises par le commissaire enquêteur, de manière à ce que le Préfet dispose de l'ensemble des éléments d'appréciation. 

M. le Président redit sa conviction sur l'existence, sans grande incertitude pour qui connaît suffisamment l'activité de congrès, d'une viabilité économique du projet. 

Plusieurs membres du Bureau expriment leur attente pour que la C2A fasse œuvre de pédagogie en informant les habitants sur ce qu'est une DUP et, en l’occurrence, sur ce qui a motivé le lancement de l'enquête."

Plusieurs informations à en tirer:
- d'abord, comme on pouvait s'y attendre, M. Rigaut s'entête dans un projet qui n'est pas d'utilité publique et qui fait peser de lourdes conséquences à la fois sur la protection des littoraux, sur les finances de l'agglomération (et donc les impôts des contribuables), tout en n'apportant pas le surplus d'activité promis aux commerçants d'Annecy. Je regrette profondément cette attitude irresponsable, cet aveuglement insensé.

- on se demande sur quoi va répondre l'agglo "point par point" puisque je rappelle simplement que les commissaires enquêteurs ont déjà eu ces débats avec la C2A juste après l'enquête publique. L'agglo n'a pas réussi à convaincre la commission d'enquête avec ses réponses. En quoi consiste ce "jeu" qui vise à redire la même chose au Préfet ? Pense-t-on que les mêmes réponses (qui n'ont pas convaincu les commissaires) produiront des effets différents auprès du Préfet en la convaincant de signer la DUP ? Qui prend-on pour des imbéciles : les commissaires enquêteurs ou le Préfet ?

- cela nous renseigne sur l'avenir proche du dossier et son calendrier. On se demandait si le Préfet allait signer rapidement ou non, la réponse est claire : au mieux le conseil de l'agglo en débattra le 23 juin prochain et transmettra ces éléments (qui n'ont rien de nouveau) au Préfet ensuite pour une décision sur la DUP. Cela nous indique déjà que le Préfet n'a vraisemblablement pas souhaité signer en l'état (ce qu'il aurait pu faire). Pour moi, c'est bon signe ! La machine à "aller vite" a été grippée par la mobilisation citoyenne. Alors peut-être que le Préfet décidera de signer, mais il aura d'abord fallu enrober cette décision avec quelques explications de la C2A.

- On passera sur la leçon de morale : "M. le Président redit sa conviction sur l'existence, sans grande incertitude pour qui connait suffisamment l'activité des congrès, d'une viabilité économique du projet." C'est exactement le contraire qui est dit dans le rapport des commissaires enquêteurs. Mais visiblement M. le Président sait tout mieux que tout le monde (et après il dit que c'est moi qui fait des leçons... c'est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité). Il faut croire que ni les opposants (méprisés de nouveau dans ce compte-rendu, car ils ne peuvent pas s’empêcher de nous mépriser et d'essayer de nous faire passer pour des incompétents et des cons) ni les commissaires enquêteurs, ni les dizaines de citoyens qui ont souligné ce risque ne "connaissent suffisamment l'activité de congrès".

-Dernière information, il semble que la seule chose que les autres membres du bureau, de gauche comme de droite, trouvent à redire aux propos de M. le Président c'est de faire plus de pédagogie. Visiblement, à la lecture de ce compte-rendu, aucune objection, aucune contradiction. Dont acte. Le bureau suit docilement leur chef sans opposer aucune résistance et donc en apportant collectivement et individuellement leur soutien à ce projet. On s'en souviendra.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire