mardi 19 avril 2016

Le Haras : lieu d'excellence de la gastronomie haut-savoyarde


Vous vous souvenez certainement de notre proposition de créer au Haras (plus précisément dans le Manège) une halle des producteurs locaux. Ce marché couvert aurait permis d'offrir un lieu de rencontre entre producteurs et acheteurs dans une logique de circuits-courts. Il aurait été une formidable vitrine pour mettre en lumière, tout au long de l'année, le savoir-faire et l'excellence agricole et gastronomique locale, tout en offrant aux Annéciens un magasin accessible et pérenne.

Nous savons que la majorité, parce que c'est une idée de l'opposition, a balayé cette idée. Elle s’esclaffait pendant la campagne en fanfaronnant que nous n'avions rien compris à rien...

Pourtant... Pourtant depuis l'idée a visiblement fait son chemin. D'abord, il y aura un espace intitulé "Halle gourmande". On reprend les mots, mais ils changent l'idée... car il s'agira d'abord d'un restaurant (haut de gamme ??) avec possibilité d'acheter des produits locaux (tiens, tiens !!??).

Et puis le 01 Mai aura lieu "Le printemps du Reblochon" aux Haras. Cet événement de promotion organisé par les producteurs de Reblochon est une excellente chose. Il permettra de faire la promotion et la fête autour de ce produit qui véhicule l'image d'excellence de notre agriculture (qu'il faut toujours soutenir et mettre en valeur). Là encore, cela ne vous fait pas penser à notre idée de Halle des producteurs locaux, un lieu-vitrine pour nos produits du terroir ? Moi si...

Il faut se réjouir que derrière les postures politiciennes souvent brandies par le maire et sa majorité, finisse par poindre le bon sens. Je suis toujours très peiné de voir avec quel empressement le maire tente toujours de nous décrédibiliser, d'humilier nos propositions... pour mieux ensuite s'en saisir. Humainement c'est très dur (et je n'ai pas honte de le dire), surtout quand (par un tour de passe-passe que je n'ai pas encore compris) la presse ne relève jamais ces virages de la majorité et que, c'est toujours nous qui sommes accusés de faire de la politique politicienne.

J'avoue que ces manières de ridiculiser systématiquement les propositions de l'opposition, de nous faire passer pour des opposants à tout, des rêveurs, des incompétents... pour ensuite mieux s'approprier nos idées, me font mal.

Parfois j'ai envie de tout arrêter. De prendre le large quand nous n'avons ni le respect, ni la reconnaissance (de la part des Annéciens qui du coup mettent ces réalisations au crédit de la majorité) ni même la satisfaction de participer à ces réflexions.

Au passage si certains sont intéressés par ces halles des producteurs locaux, je leur conseille d'aller voir l'initiative que prend un entrepreneur d'en ouvrir une à Saint Jean de Maurienne, avec le soutien de la mairie (UDI) de cette ville savoyarde...

1 commentaire:

  1. "nous n'avons ni le respect, ni la reconnaissance de la part des Annéciens" : il ne faut pas généraliser ! Certains annéciens sont capables de se renseigner et de réfléchir...
    Dans toute démocratie il faut une opposition ! Courage, ne rien lâcher.

    RépondreSupprimer