mardi 23 février 2016

Pour lutter contre les drogues : légalisons le cannabis

Résultat de recherche d'images pour "cannabis"

La consommation de cannabis est un véritable fléau dans notre pays. 17 Millions de français seraient des consommateurs. 41% des français (contre 29% des hollandais) a déjà fumé du cannabis selon les études.

Le cannabis est un danger pour la santé publique de notre population. Sa consommation doit être combattue. Ses impacts nombreux et importants sur la santé doivent être dénoncés sans relâche : isolement social, problèmes pneumologiques, psychiques, etc...

Faire la promotion de cette drogue serait purement criminel et irresponsable.

Mais voila, la politique du "tout répressif" menée en France depuis des décennies ne fonctionne pas. La France est championne d'Europe de la consommation de cannabis. Ses impacts sur la santé publique sont nombreux et augmentés par le non-contrôle de la qualité des substances écoulées sur le marché (illégal par définition). Aucune prévention n'est possible, aucun contrôle des substances.

Il faut donc changer de stratégie, vite. L'Etat doit organiser les circuits d'approvisionnement et de distribution du cannabis pour en contrôler l'origine et la qualité, pour enrayer l'économie parallèle faite autour de l'argent du cannabis, pour mobiliser ses moyens non plus dans la répression mais dans la prévention. Il ne peut donc uniquement "dépénaliser" le cannabis (ce qui revient à laisser les réseaux d'approvisionnement aux mains des dealers), il doit le légaliser à l'instar d'une autre drogue : le tabac.

Ses règles doivent être à minima les mêmes que pour le tabac : interdiction de la publicité, encadrement des composants, paquets neutres, politiques tarifaire dissuasive...

Faisons sortir les consommateurs de cannabis de l'ombre pour mieux pouvoir les aider, les prévenir et les accompagner. La prohibition n'a jamais réglé aucun problème. Seuls l'encadrement et la régulation par l'Etat seront efficaces pour enrayer la montée de la consommation de cette drogue. Cela permettra aussi à la police de se concentrer sur d'autres formes de trafics et libérera nos cités de l'emprise de petits dealers-caïds.

Le bon sens, le pragmatisme et l'efficacité donnent à voir un échec de notre politique actuelle. Alors que d'autres pays ont réussi à enrayer la consommation de cette drogue en la légalisant. Alors, à quand en France ?

2 commentaires:

  1. Ce cannabis semble souvent être consommé après que les personnes ont connu un mal être qui s'est prolongé... Les condamner n'arrange rien, et une dépénalisation ne change pas la donne : comment s'occuper de ce mal être ?
    Certainement pas avec d'autres drogues, alcool ou médicaments psychotropes ! Il faut aller chercher dans les autres activités humaines qui s'occupent de l'esprit, autres que psychologie et psychiatrie, ou qui proposent des activités saines. Un travail aimé, un sport, de la lecture, une vie sociale active, se former et ne pas arrêter, etc.
    Un point important s'applique aux jeunes qui décrochent scolairement : selon l’humaniste américain Ron Hubbard, dans bien des cas la cause de ce décrochage est due au départ à une mauvaise compréhension des mots rencontrés. Une clarification complète dans un bon dictionnaire, dans une bonne grammaire ou dans le glossaire scientifique adéquat sauve une vie ! Le mal être s’évanouit et l’élève retrouve confiance en lui et en sa capacité à participer à la société en place.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Mon fils est en maternelle, je ne veux pas qu'a son adolescence il se trouve face aux problèmes de consommation de cannabis.
    Il est vrai qu'encadrer la vente de cannabis par l'état règlerait une bonne partie du problème.
    Je suis pour sa légalisation.. merci

    RépondreSupprimer