vendredi 19 février 2016

Il y a 600 ans, la Savoie devenait un Etat

C'était le 19 février 1416 à Chambéry. Il y a 600 ans jour pour jour, l'empereur du Saint Empire Romain Germanique Sigismond V élève Amédée VIII (comte de Savoie) au rang de duc.

Née aux alentours de l'an 1000 avec Humbert Ier "aux blanches main" auquel l'empereur Otton III confie le comté de Maurienne, la dynastie de Savoie acquière en 1416 un rang européen. Le passage du comté au duché confère à Amédée VIII une totale liberté de gestion de son Etat. Certes, il reste le vassal (militaire) de l'empereur du Saint Empire mais l'Histoire de la Maison de Savoie prend une nouvelle dimension.

En France voisine, le roi Charles VI vient de subir la catastrophique défaite d'Azincourt contre les Anglais (qui détiennent alors la ville de Calais). La Savoie s'élève alors que le roi de France vient de reconnaître comme successeur légitime Henri d'Angleterre... son avenir est incertain.

Afficher l'image d'origine

Le duché de Savoie comprend alors les deux départements actuels (Genevois avec Annecy mais sans Genève, le Faucigny, le Chablais, la Maurienne berceau de la famille, la Tarentaise et la Savoie propre avec Chambéry) mais aussi la Bresse, le canton de Vaud, le comté de Nice, le vicomté d'Aoste et la vallée d'Ossola.

En 1418, la principauté du Piémont viendra s'ajouter à ces possessions, sous contrôle direct du duché de Savoie.

Afficher l'image d'origine

Amédée VIII promulguera en 1430 les Statuta Sabaudiae, premier grand texte juridique à mi-chemin entre une constitution (et le rôle de chacun) et les codes civils et pénaux (avec malheureusement un statut particulier pour les Juifs). C'est un texte précurseur qui réglemente à la fois les pratiques de médecines, les pouvoirs religieux, les us et coutumes...

En 1440, Amédée VIII abdique au profit de son fils Louis Ier. Le premier duc de Savoie sera élu dernier anti-pape sous le nom de Félix V (qu'un duc savoyard soit élu antipape est assez comique car le grand schisme entre Rome et Avignon avait été résolu en 1417 par un certain cardinal de Brogny, né à Annecy-le-Vieux et savoyard...)

Amédée VIII aura fait prendre une dimension nouvelle à la Savoie qui comptera dorénavant parmi les nations européennes (avec l'une des dynasties régnantes les plus longues de l'histoire européenne). C'est son lointain descendant, Victor-Amédée II qui en 1713 reçoit la couronne royale de Sicile et l'échange en 1718 avec celle de Sardaigne (détenue alors par l'Espagne) qui fera passer à la Savoie une "étape" supplémentaire en devenant un royaume, "libéré" du Saint Empire Romain Germanique.

En 1860, par le traité de Turin, le roi de Savoie-Piémont-Sardaigne Victor-Emmanuel II  (lointain descendant d'Amédée VIII) reçoit le soutien militaire de la France pour réaliser l'unité italienne (contre l'Autriche présente au Nord-Est de l'Italie). En échange, il "donne" la Savoie actuelle et Nice à la France. Le royaume d'Italie est proclamé en 1861 (donc la Savoie n'a jamais été italienne!!!) et se terminera en 1946 par un référendum qui fera de l'Italie une République (par 54.26% des voix) et mettra fin à la monarchie.

Pour honorer ce grand homme historique que fut Amédée VIII, la place du palais de Justice d'Annecy porte son nom. L'Histoire de notre territoire est bien différente de celle que l'on apprend à l'école car notre Savoie n'était sous tutelle française que par intermittence au gré des batailles. Elle vivait politiquement en lien avec le Saint Empire Romain Germanique (c'est-à-dire l'Allemagne actuelle, l'Autriche, le Nord de l'Italie). Dommage que cette Histoire soit trop souvent passée sous silence car elle est aussi notre Histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire