lundi 15 février 2016

Centre des congrès à Albigny : les restaurateurs annéciens perdants

Depuis plus de 5 ans, je me bats contre l'installation de l'éventuel futur centre des congrès à Albigny. J'ai toujours défendu 3 "ensemble" d'arguments : - la loi littoral, - les coûts, - et l'éloignement du centre-ville d'Annecy.

Les promoteurs de ce projet nous disent qu'il va créer 900 emplois. Ce chiffre absurde ne correspond en rien à la réalité quand on sait (comme cela est noté dans la Dup) que sur toute la France le tourisme d'affaire génère 7000 emplois, on se demande bien comment, à Annecy tout seule, on pourrait en créer 900...

Je suis convaincu qu'un centre des congrès doit être un outil au service de l'économie locale. Il doit servir à booster les commerces DEJA existants (et s'il peut en créer d'autres tant mieux!). D'ailleurs, dès l'origine, le projet de nouveau centre des congrès était, pour les commerçants d'Annecy, une contrepartie aux autorisations d'ouvertures et d'extensions des centres commerciaux de Seynod (Arcaloz et Val Semnoz) et d'Epagny.

Un nouveau centre des congrès, pour créer des emplois durables et socialement intéressants (pas des CDD à temps partiels), doit venir renforcer l'existant et pour cela se situer à proximité du centre-ville d'Annecy. Oui, la localisation du lieu a son importance ! Car créer un centre des congrès à Albigny c'est ouvrir la création d'un ensemble commercial sur le Petit Port à Annecy-le-Vieux, CONCURRENT au centre-ville d'Annecy. C'est  faire perdre Annecy et ses commerces! Des alternatives existent et je les ai défendues comme la reconversion du parking actuel de la Préfecture par exemple.

Vous n'êtes pas convaincus ? Un ami qui va prochainement participer à un congrès à Annecy à l'Impérial, et qui suit mes combats, m'a fait parvenir la brochure suivante éditée par Annecy Congrès, accompagnée du commentaire suivant : "Nous vous prions de trouver ci-jointe une liste de restaurants situés non loin du Centre de Congrès de l'Impérial".



On découvre 3 zones:
- zone 1 : l'Impérial lui-même. Qui est-ce qui dénonce depuis des années le risque de création de monopole de l'Impérial ???? C'est bibi
- zone 2 : Annecy-le-Vieux, quartier d'Albigny
- zone 3 : Annecy-le-Vieux, quartier du petit port.

Les commerces d'Annecy ne sont signalés qu'à titre informatifs "à 15 minutes à pied". Sauf que, dans la tête d'un congressiste qui a 1 heure à midi pour manger, 15 minutes aller + 15 minutes retour cela le dissuade de tenter l'aventure annécienne... Les commerces d'Annecy perdent donc cette clientèle (qui leur était pourtant promise) de restauration, cafés du midi... au profit des commerces (appelés à se multiplier) d'Annecy-le-Vieux.

Il n'y a aucune raison pour que cela change avec le nouveau centre des congrès, bien au contraire...

Le choix d'Albigny, économiquement parlant, est un non sens. Il créera une concurrence nouvelle pour les commerçants d'Annecy, les affaiblissant encore davantage. Oui, le lieu d'implantation compte car du bon ou du mauvais choix dépend aussi l'impact économique local et la qualité des emplois créés, la pérennisation de nos commerces et plus généralement le fait que ce nouveau centre des congrès soit une locomotive ou un frein à notre économie touristique locale.

Amis commerçants, vous avez encore une semaine pour vous exprimer dans le cadre de l'enquête publique sur l'implantation du futur centre des congrès. Vous pouvez continuer à compter sur certaines institutions sensées s'exprimer au nom de l’intérêt du tourisme local pour soutenir ce projet (si mon regard s'égare du côté de certains responsables de l'office du tourisme, ce n'est pas un hasard), mais ils le font contre vos intérêts sous influence politique. Ou bien vous pouvez réfléchir et vous dire que vraiment tout cela n'est pas très sérieux et va nuire aux commerçants d'Annecy...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire