jeudi 11 février 2016

Art contemporain aux Haras

Afficher l'image d'origine
Tableau de Bosch

Je lis dans le Dauphiné d'aujourd'hui l'ampleur de la polémique initiée par les élus FN et de droite extrême lors du dernier conseil municipal qui se sont élevés contre le projet d'art contemporain qui va être projeté cet été dans le bâtiment du Manège aux Haras.

Je participe à la commission culture. J'ai donc assisté à cette séance qui a été effectivement très houleuse, et pas seulement sur les bancs des représentants des deux groupes cités ci-dessus. La majorité aussi est largement montée au créneau avant visiblement de revenir à la raison si j'en crois les propos de Mme Brasier.

Cette oeuvre, dont on nous a présenté uniquement 4 minutes sur 30, sans le son, est une oeuvre onirique qui interroge sur la société de consommation, sur le bien-être animal, notre rapport à la terre, aux autres...

J'ai d'ailleurs été très amusé, au moment où l'on voit effectivement un couple s'embrasser avant de voir apparaître, dans le même lit, un troisième personnage, un homme, de voir tous les regards se tourner vers moi... Bref, cette oeuvre fait réagir et c'est très bien !

Ce que j'ai dit:
1) La commission municipale n'est pas habilitée à juger des œuvres d'art et ne doit pas se transformer en commission de la censure.
2) Nous connaissons la fondation Salomon qui fait un merveilleux travail depuis des années et en qui j'ai toute confiance.
3) Le projet artistique est aujourd'hui aboutit, il ne peut être modifié ou changé au dernier moment sous l'impulsion de quelques élus obtus.
4) Par contre, on peut réfléchir:
- A revoir pour les années suivantes les conditions de mise à disposition du manège en demandant des œuvres peut-être plus orientées vers le grand public. C'est une discussion qui peut s'engager en confiance et sans a priori avec la fondation Salomon
- Pour cette exposition, qu'on ne peut aborder sans un minimum de mise en condition, j'ai demandé que des informations en amont soient mises à disposition du public (scolaire et grand public) pour avertir les parents (et les enseignants) et les préparer à accompagner les enfants dans la lecture et l'interprétation de cette oeuvre en faisant de la médiation culturelle (présence de médiateurs possibles, affiche à l'entrée du manège...).

Je regrette que l'action du FN et de la droite extrême conduise aujourd'hui à rendre payante (3€ !!!!!) une exposition qui était initialement gratuite. On voit comment ces élus agissent pour le bien des Annéciens ! Je félicite l'exécutif de la mairie d'avoir tenu bon pour la diffusion de cette oeuvre qui certes, va faire parler... Mais n'est-ce pas aussi une des vocations de l'art que de nous interroger sur nous-mêmes ?

3 commentaires:

  1. Bonjour, j'ai assisté également à cette séance du conseil municipal. Je cherche l'information concernant la date de la réunion, prévue initialement avant fin février, concernant les commissions de gestion de l'avenir des haras:aménagement, économie, culturel. Est-il possible de participer à ces commissions en qualité de citoyen Annécien? Jean PORRET jean.porret@free.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir M. Porret. Effectivement la majorité s'est décidée à enfin lancer les commissions concernant l'avenir des Haras. Contrairement à notre souhait, ces commissions sont réservées aux élus et aux techniciens. Les Annéciens ne peuvent malheureusement pas y participer. C'est très dommage. Mais vous pouvez m'envoyer vos idées et suggestions et je m'en ferai le porte-voix. Merci pour votre intérêt pour les affaires de la ville et en particulier pour l'avenir de ce site emblématique.

      Supprimer
    2. Bonsoir,
      Merci pour votre réponse.
      Merci de tenir les citoyens informés des orientations prises par les commissions pour 2016, par votre blog ou par courriel.
      Quelle est la date de la prochaine réunion?
      Je vous ferai part prochainement de mes suggestions.

      Supprimer