samedi 2 janvier 2016

Rigaut déjà élu maire de la commune nouvelle... par le Dauphiné

Afficher l'image d'origine

Les discussions sur le principe d'une commune nouvelle à 6 sont à peine lancées (on en est aux prémisses de la discussion) que le Dauphiné vante déjà ce projet comme une réussite personnelle du "jeune maire centriste d'Annecy" (sic !!!) dans son édition du jour.

Au-delà du fait que la notion de"jeunesse" est visiblement très subjective (il va avoir 57 ans... à quelques années de la retraite) et que l'on se demande si cet adjectif n'est pas une forme d'encouragement à continuer encore longtemps la politique de la part du média local, présenter le projet de fusion de cette manière est extrêmement réducteur.

D'abord, c'est largement oublier les 5 autres maires, eux aussi porteurs du projet depuis le début ! Comme d'ailleurs une très large majorité d'élus dont nous faisons partie. J'aurais aimé que ce projet ne fasse pas l'objet de récupération politicienne et que, pour une fois, on s'élève au-dessus du niveau des pâquerettes. Mais peut-être suis-je trop naïf ! Présenter le projet de cette façon est, de mon point de vue, la meilleure façon de lui mettre des bâtons dans les roues en attisant les rivalités. Je regrette que la presse joue ce jeu.

Mais le dauphiné va plus loin puisqu'il a déjà nommer M. Rigaut tout à la fois maire de la nouvelle commune fusionnée (qui n'existe pas encore et dont on ne sait encore rien, mais c'est pas grave...) et président de la future communauté d'agglomération élargie. On sait notre maire adepte du cumul de mandats et des indemnités qui vont avec, mais de là à bénir cette forme archaïque de démocratie, par un journal local, c'est un peu fort !

Extrait : "Et  si  tout  va  bien (sic !!!!!!),  le 1er janvier 2017, il deviendra le maire de la commune nouvelle  d’Annecy,  de très loin la plus grande du département, et de la Communauté d’agglomération du  lac  d’Annecy,  une  immense galaxie  comprise entre l’Albanais, les bords du lac et le pied du massif des  Aravis."

Que le Dauphiné rêve secrètement d'action dans notre département, je ne peux que le comprendre puisque je porte cette nécessité de changement depuis déjà de nombreuses années. Mais qu'en parallèle, ce journal court-circuite la démocratie (les élections du nouveau maire par le nouveau conseil et du nouveau président de l'agglo par son conseil viendront en leur temps) est choquant.

Le projet de fusion des communes est porté par une majorité d'élus et non pas par M. Rigaut seul et si ce projet aboutit il sera à mettre au crédit d'une intelligence collective, pas d'un seul individu. D'autre part, l'élargissement de l'agglo est portée par le Préfet et le mettre au crédit de M. Rigaut c'est oublier un peu vite ses déboires à faire rentrer la CC de Fier et Usses ou bien encore celle de Faverges dans le nouvel ensemble.

Le Dauphiné laverait-il M. Rigaut plus blanc que blanc ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire