mercredi 27 janvier 2016

Drôle d'idée


Pour la semaine du développement durable, la ville d'Annecy organise un "tricot graffiti". Si j'ai bien compris, cette manifestation consiste à demander aux habitants de tricoter des pièces afin d'en recouvrir le mobilier urbain ou les arbres...

J'avoue que je n'ai pas dû bien comprendre car cela me semble une idée assez loufoque.

D'abord, demander aux gens d'utiliser une ressource limitée (ici de la laine) pour une oeuvre éphémère (les pièces de tricots seront ensuite jetées à l'incinérateur), dans le cadre de la semaine du développement durable m’apparaît étrange. Cela ressemble plus à une débauche de gaspillage qu'à un message en faveur de la sobriété... Et si jamais de telles images arrivaient jusque dans certains pays du Sud, ces populations auraient largement de quoi se désespérer de voir des pays riches gaspiller ainsi de la laine qui pourrait tant servir à autre chose...

Ensuite parce que j'ai du mal à bien comprendre le message qui est porté. Pourquoi faut-il recouvrir notre mobilier urbain ? Est-il si laid qu'il faille le cacher ?
Et nos arbres ? Le message est-il de dire que la beauté naturelle est moins intéressante que la beauté des créations humaines (vaste sujet philosophique) ?

Non vraiment, j'ai du mal à comprendre cette initiative (surtout pour la semaine du développement durable). Je préfère inviter les Annéciens à remettre leur laine à des associations qui l'utilisent pour confectionner des habits pour des personnes qui en ont besoin. Je sais par exemple que l'association SOS Préma, présente sur le bassin annécien, qui accompagne les familles dont un des enfants est prématuré, a un réseau national de tricoteuses bénévoles qui, en récupérant de la laine, fabrique des petits vêtements pour des enfants qui en ont besoin.

Je ne suis pas certain que les arbres d'Annecy aient besoin de chandails... par contre ils ont largement besoin d'être protégés des bulldozers et des pelleteuses.

4 commentaires:

  1. Je propose, si l'opération "chandail" a lieu d'entourer avec les tricots tous les arbres du parc des Capucins. Claude Lansard

    RépondreSupprimer
  2. JE REJOINT tout a fait ce que tu as écrits je suis contre le yarn bombig (tricot graffiti) j'ai jamais compris pourquoi faire ce genre de chose .. ok ils appellent sa de l'art mais comme tu dit la laine est quand même une ressource limitée et a un coût

    suite a mes messages sur FB pour que l'on tricote pour les prema ou que l'on m'envoie de la laine j'ai reçus des réponses positives et j'en suis très contente

    car il me semble plus utile d'utiliser cette ressource (laine) pour une bonne cause

    il existe quelque part un murs de la gentillesse qui est bien mieux je ne sais pas si tu connais

    c'est un mur avec des cintre porte manteau et les gents accroche des vêtements ou autre pour les personnes démunis ou sans abris je trouve ceci bien mieux même si nous savons qu'il y aura de toute façon de l'abus

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait d'accord. Idée originale de mettre en avant le gaspillage dans le développement durable!

    RépondreSupprimer
  4. Idée bidon conforme aux velléités écologiques de la municipalité.Et ils n'ont pas honte de leur insignifiance!

    RépondreSupprimer