vendredi 15 janvier 2016

Centre des congrès : ma contribution

Voila depuis plusieurs jours je vous "inonde" d'arguments pour participer à l'enquête publique. J'ai publié 6 arguments qui valent ce qu'ils valent mais qui constituent, tous ensemble, ma contribution que vous pouvez retrouver ICI. Il en existe bien sûr d'autres et je vous invite à visiter le site des Amis de la Terre, mobilisés depuis longtemps sur cette question

http://sauvonslapresquilealbigny.over-blog.com/

ou bien encore celui, mis en ligne récemment, spécialement pour l'enquête publique, du collectif "citoyens et contribuables":

http://www.projet-centre-congres-annecy.fr/

Je veux également remercier tous ceux qui, par leurs commentaires, sont venus enrichir les arguments présentés sur ce blog (n'oubliez pas de lire les commentaires, ils sont souvent très bien documentés!)

Afficher l'image d'origine

Depuis maintenant plus de 5 ans, je me bats contre ce projet pour toutes les raisons contenues dans ces arguments, mais plus encore parce que je suis convaincu que le lac appartient à tous les Annéciens et qu'il ne peut être réservé à quelques privilégiés. C'est le sens de toutes les actions menées par les maires précédents pour libérer les rives du lac.


La presquîle d'Albigny est un lieu exceptionnel. Pour cela, elle mérite d'être réservée à des personnes exceptionnelles, c'est-à-dire nous tous !
Le choix qui est fait est le plus couteux, le plus dévastateur d'un point de vue environnemental, et le moins adapté à l'économie locale, j'en suis intimement convaincu.

Rien n'est écrit, rien n'est inéluctable. Vous avez, dans vos mains, une partie de l'Histoire qui va s'écrire sur cette presqu'île. Pensez à vos enfants, à vos petits-enfants. Voulez-vous qu'ils paient pendant des années ? Voulez-vous qu'ils puissent profiter de cet espace merveilleux ou qu'ils soient obligés de le contourner et de le regarder derrière des barrières ou des agents de sécurité ?

J'ai fait, avec mes amis, ce que j'avais à faire, depuis 5 ans. Je continuerai évidemment ce combat car j'ai mes convictions chevillées au corps. Mais c'est à présent à vous de vous bouger. Sans vous rien n'est possible. Ensemble, tout devient possible.

J'ai besoin de vous. L'avenir de ce lieu est un peu entre vos mains. Je compte sur vous !

Denis Duperthuy

2 commentaires:

  1. LA PRESQU’ILE
    (sur l’air de : La Cascade)

    Refrain :
    Qu’elle est belle-♫- ma-♫-presqu’ile
    Sans le cen-♫-tre de-♫- congrès.
    C’est pas en -♫-béto-♫-nnant qu’il-ils
    Feront preu-♫-ve de-♫- progrès.
    Enclenchons -♫-la ré-♫-sistance
    Fac’ à ce -♫-trop coûteux projet.
    Le litto-♫-ral est-♫- not’chance
    Il nous faut -♫-le pré-♫-server !!!

    I/ Les petits oiseaux
    Chantent dans les arbres
    Le lac dessin’ notr’ horizon
    C’est au bord de l’eau
    Qu’on fait nos prom’nades.
    Car on est bien sur le gazon !!!

    Refrain

    2/ Mais on nous annonce
    Un avant-projet
    Que l’on prétend définitif
    Plus cher et plus haut
    Ça c’est ce qu’on sait
    Mais en aucun cas productif.

    Refrain

    3/ Des tonnes de béton
    Et moins de gazon
    Pour une bell’privatisation.
    Sachant qu’nos ainés
    Ont su redonner
    Les rives à la population

    Refrain

    4/ Et depuis ce jour
    Le cœur déchiré
    On nous dit « les hommes du passé »
    Mais il faut savoir
    Que sur ce dossier
    Rigaut sera l’homme du passif.

    Refrain

    5/ Tout ça n’est pas grave
    Car nos p’tits enfants
    Sauront rembourser l’addition
    Ils s’en souviendront
    Pendant des 50 ans
    Payant les quatre-vingt millions

    Refrain


    6/ Nous les citoyens
    Et contribuables
    Pouvons arrêter cet’ folie
    On rest’ assuré
    De pouvoir gagner
    La loi littoral , c’est la vie.

    Et bientôt la musique !!!
    Claude Lansard

    RépondreSupprimer
  2. Annecienne de souche et annecienne de coeur..meme loin je suis avec vous.. Merci pour ce combat pour l avenir..en souvenir aussi de monn pere resistant du reseau combat qui avec d autres libera l imperial des mains des nasis.liberons notre patrimoine de la convoitise financiere pour le bien de tous..liberte egalite fraternite

    RépondreSupprimer