mardi 1 décembre 2015

Tunnel sous le Semnoz : le parler faux du maire

J'assiste depuis des années aux fameuses réunions publiques du maire. Je ne ferai aucun commentaire sur l'organisation de ces réunions ou plutôt leur non-organisation. C'est la meilleure manière de ne jamais parler parler des sujets de fond... et d'entendre le maire nous rabâcher chaque fois la même chose (souvent des années après les avoir déjà dites) : "on prend note et on va voir ce qu'on peut faire". A entendre les remarques des Annéciens, visiblement il ne peut jamais faire grand-chose...

Non, ce qui m'agace passablement dans ces réunions (et qui fait que je vais commencer à me poser la question d'y assister encore) c'est de voir les numéros d'embrouille du maire.

Les Annéciens, parce qu'ils ont une vie et ne suivent pas toute l'actualité politique municipale, c'est bien normal, ont souvent un défaut d'information sur les projets. La grandeur de la politique serait de combler ces manques en parlant vrai et en assumant ses décisions. C'est en tous cas ma manière de voir les choses et de faire de la politique.

Ce n'est pas celle du maire. On a déjà vu dans le texte précédent comment la réalité de nos recours contre le centre des congrès avait tenté d'être gommée par le maire qui déclarait dans le Magazine Actives de Novembre 2015 : "Les différents recours ont été jugés non recevables".

J'ai déjà dénoncé ici les mensonges de la mairie concernant la cuisine centrale.

Bref, lors de la dernière réunion publique, aux Balmettes, à une question d'un habitant concernant le tunnel sous le Semnoz, le maire a répondu : "C'est ficelé et de toutes façons c'est le département qui paie"...

Parfois crédules, souvent mal-informés, les Annéciens présents se sont contentés de cette réponse. Or, cette réponse est hypocrite. Et j'en ai assez que l'on prenne les Annéciens pour des boeufs sur cette question alors que tout est noté noir sur blanc dans la délibération n°2014-414 du 18 décembre 2014 votée au conseil d'agglomération (moins 10 voix contre dont la mienne). (cliquer ici pour la lire en entier)

Qu'y lit-on ?



On peut donc voir NOIR SUR BLANC que bien sûr que la question du coût du tunnel concerne les Annéciens et tous les habitants de l'agglo ! Au-delà du fait que le département (et ses contribuables) c'est aussi un peu eux (Annecy n'est pas un département à elle toute seule...), ils vont bien payer directement deux choses :
- 50% du prix du BHNS sur l'agglo
- les accès au tunnel. "Le bloc communal (C2A, Communes) assure SEUL le financement des accès au tunnel..."

Or à quoi servirait un tunnel si ses deux extrémités débouchent sur rien, sur des champs ? A rien. Donc il faudra bien, si ce mauvais projet voyait par malheur le jour, que la C2A et la ville payent !

A combien est évalué le coût de cet accès pour la partie reliant la sortie d'autoroute Annecy Sud à l'entrée du Tunnel ? Le études en cours donnent un coût qui tourne autour de 80 millions d'euros pour réaliser un boulevard urbain couvert qui permette de respecter un peu la qualité de vie (et d'air !) des riverains. Alors bien sûr on peut faire moins cher en faisant passer les voitures sous les fenêtres des HLM...

80 millions, ce n'est pas une petite affaire... surtout si on les ajoute aux 80 millions du centre des congrès... La folie des grandeurs de ces élus n'a pas de limite. L'agglo n'a évidemment pas les moyens de payer (celà correspondrait à 15 ans d'investissement pour 2 projets du passé).

Voilà, Monsieur l'Annécien que je n'ai pas l'honneur de connaitre mais qui avez posé cette question, ce que j'aurais répondu, avec un parler vrai, si j'avais pu le faire. Cette réponse est bien évidemment très différente de celle que vous a donné le maire, mais tous les documents sur lesquels je m'appuie sont à votre disposition si vous le souhaitez. Merci encore d'avoir posé cette question plus que pertinente !

2 commentaires:

  1. Bonjour
    Article tres intéressant et on se rend bien compte que ce projet de tunnel n'a rien de rationnel . 200 m€ d'investissement pour une déviation qui ne fera qu'amplifier les problemes de circulations voir à la déplacer . En effet comment seront gérer les 25 000 véhicules en provenance de Sevrier au niveau du carrefour de la croisée qui est déja saturé.... Le bon sens voudrait qu'on mette ENFiN un vrai transport en commun en site propre sur les rives du lac , pour ce prix ( 200 m€ ) ....Sinon dommage que le lien vers la délibération n°2014-414 du 18 décembre 2014 ne fonctionne pas ....

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, Tout simplement j'ai déjà proposé un vrai tunnel sous le Semnoz mais dans un axe Alby sur Chéran/ Doussard.Puis autoroute pour entrer dans Annecy par la voie de contournement de POISY et le Nord. Cette boucle libérant la traversée d'Annecy/centre et les bords du lac. Tunnel financé par l'autoroute. C'est vrai qu'on n'écoute jamais les citoyens. Où est passé l'argent prévu pour le doublement de la voie rapide de POISY. Nos responsables ne doivent jamais utiliser cette voie engluée à longueur de journée. Aucune anticipation pour cette voie prévue saturée en 2015. Par contre le CG a de l'argent pour construite des hangars sur l'aérodrome pour réparer les avions de si peu d'utilisateurs dont celui de leur Président, qui créent les nuisances dont ils n'ont rien à faire. Vivement que tout ce beau monde soit viré lors de prochaines élections.

    RépondreSupprimer