vendredi 11 décembre 2015

Serres municipales, mon point de vue


Alors que la "pose de la première pierre" du nouveau centre horticole a eu lieu mercredi, je n'y ai pas assisté.

Ce nouveau centre horticole sera installé aux anciens abattoirs à la limite communale entre Seynod et Annecy.

J'ai toujours soutenu, avec mes collègues élus, y compris au cours du dernier mandat, la construction d'un nouvel outil performant, "écologique" et offrant des conditions de travail largement améliorées pour les agents municipaux. Les anciennes serres de l'avenue des Barattes étaient obsolètes depuis déjà bien longtemps.

Mais j'ai aussi toujours défendu l'idée (avant même que l'on parle de fusion de communes) d'une mutualisation de cet outil à toutes les communes de l'agglomération volontaires. Je trouve RIDICULE de dépenser 7 millions d'euros d'argent public pour avoir un outil JUSTE A NOUS. Les autres communes achètent leurs fleurs à des entreprises privées, et font faire des centaines de kilomètres en camions à ces plants. C'est à l'opposé de ma vision du développement durable qui doit favoriser la production de plantes adaptées à nos climats, le plus proche possible des lieux de plantations. Et je crois que cela ne va pas dans le sens des discussions de la COP21 (alors après on peut toujours planter un arbre, pour se donner bonne conscience...)

Avec la fusion des communes, cette réflexion est d'autant plus d'actualité. Nous lançons la construction d'un nouvel outil (y compris pour optimiser les coûts de production, c'était une des idées de départ) qui, on le sait, est déjà obsolète au niveau des capacités de production.

Cette vision égoïste, jusque-boutiste, alors qu'il fallait temporiser et associer d'autres communes à ce projet est une caricature de ces politiques qui gèrent l'argent des autres avec désinvolture.

Deux exemples de choses qu'on aurait pu faire si on avait mutualiser ce nouvel équipement;
- 1) créer une partie pépinière pour arbres et arbustes qui ne sera pas présente dans le nouveau centre horticole car la ville d'Annecy n'en plante pas assez par an pour qu'une telle production soit "rentable". Mais à plusieurs communes, la production aurait été supérieure et donc rentable
- 2) implanter cet outil sur un terrain moins onéreux et garder ce terrain, en cœur d'agglomération, à côté des transports en commun, pour y installer du logement, plutôt que de faire l'inverse : les logements en périphérie d'agglo et les serres en son cœur...

Je vois avec un léger sourire amusé que la majorité communique largement sur la présence d'une serre pédagogique ouverte aux scolaires et aux jardiniers amateurs. Cela me fait sourire car j'ai bataillé des mois durant en commission "urbanisme" (donc dans des réunions sans témoins) pour que ces espaces ouverts sur l'extérieur soit inclus au programme. Je vous passe les discours et les procès en incompétence que j'ai pu recevoir à l'époque ("les serres seront un lieu pour nos professionnels, pas pour les habitants, vous n'y connaissez rien") de la part des mêmes qui aujourd'hui se l'approprient.

Oui il y aura des espaces pour les Annéciens et ces serres seront un espace ouvert. C'est grâce à notre action (quoiqu'en dise la majorité qui n'a aucune vergogne à s'approprier nos idées) que cela est possible. Et c'est tant mieux car çà me met du baume au cœur. Oui, grâce à notre groupe, certes minoritaire mais toujours actif, les choses évoluent parfois dans le bon sens, pour vous, les Annéciens.

2 commentaires:

  1. Il faut leur pardonner de n'avoir pas pensé à la mutualisation des serres municipales à l'heure de l'idée de fusion des communes... sans doute n'ont ils pas eu le rapport d'un bureau d'étude (payé grassement) pour leur prouver les économies possibles !

    RépondreSupprimer
  2. En m^me temps , celles et ceux qui auront pu éviter d'aller habiter dans cette zone plus proche d'une zone industrielle d'assez triste aspect , ne le regretteront pas forcément .

    Selon moi , un projet immobilier dans ce terrain n'avait de sens et de pertinence que dans un projet plus vaste de requalification de l'ensemble du secteur .

    Seule la grande surface commerciale ( assez moche) à quelques centaines de mètres de là ,championne du carburant bon marché , devrait regretter des clients supplémentaires.

    RépondreSupprimer