mercredi 18 novembre 2015

Pour un conseil municipal des jeunes

Résultat de recherche d'images pour "conseil municipal jeunes"

Les 6 élus de notre groupe au conseil municipal avaient déposé un vœu (une motion avec vote) en vue de la création d'un Conseil Municipal des Jeunes à Annecy. Vous trouverez le texte ci-après.

Ce texte avait pour objet de voter le PRINCIPE de la création d'un conseil municipal des Jeunes, en mettant de côté les MODALITES (organisation, pouvoirs, etc...). Par ce texte, nous voulions que l'on prenne l'engagement de créer un tel conseil tout en laissant le champ libre à la discussion, aux débats, à la réflexion sur les meilleures modalités de mise en oeuvre.

Je regrette profondément que des élus de la majorité, n'ayant visiblement aucun argument sérieux à opposer à notre proposition, aient choisi de parler d'aspects techniques, de modalités d'organisation pour justifier leur rejet de ce conseil municipal des Jeunes alors que ce n'était pas l'objet de notre proposition.

Il faut rappeler qu'un conseil municipal des Jeunes (CMJ) est un conseil CONSULTATIF composé de collégiens et de lycéens élus par les jeunes. Le conseil municipal reste seul DECIDEUR et peut parfaitement rejeter les propositions faites par le CMJ. L'argument du pouvoir donné à ce CMJ brandi par certains élus de la majorité est donc de l'enfumage, de la poudre aux yeux (trop? pas assez ?) car il n'a que le pouvoir de débattre et de faire des propositions.

Je dirais ensuite que plus de 2000 villes en France ont un CMJ et plusieurs sur notre agglomération. Toutes ces villes selon la majorité seraient donc tombées "dans un piège" celui de dire que le CMJ fait que les élus ne s'occupent plus des autres jeunes. C'est une blague !!!

Pour revenir sur le fond, et bien comprendre pourquoi la majorité UDI-LR-MoDem, rejointe par l'ultra-droite de M. Bexon et le FN ont dit non à notre proposition, il faut redire les enjeux de la création d'un CMJ qui n'est certes pas la solution miracle mais qui aurait été un élément de démocratie en plus, toujours bon à prendre.

Les 3 enjeux sont les suivants :
- un enjeu démocratique : écouter notre jeunesse, lui faire confiance, lui donner la possibilité de s'exprimer, de faire des propositions pour le bien de tous les habitants. Mais évidemment cela ne plait pas à la majorité qui voit dans ce CMJ un contre-pouvoir potentiel (ce qui est une absurdité !). La majorité a peur de sa jeunesse. C'est dramatique. Elle refuse donc qu'elle s'organise pour faire valoir ses idées.
- un enjeu civique : un CMJ est un premier moyen de connaitre la vie citoyenne, d'y participer, de s'impliquer pour le bien de la collectivité, de faire vivre une certaine idée de la citoyenneté.
- un enjeu de vivre-ensemble : le CMJ d'Annecy aurait permis aux élus de 8 établissements scolaires (4 collèges et 4 lycées) de travailler ensemble, d'échanger, de se rencontrer pour discuter, s'écouter, se respecter et dégager des idées consensuelles.

Résultat de recherche d'images pour "conseil municipal jeunes"

Oui, le CMJ aurait été un bel outil (certes toujours imparfait mais pourquoi s'en priver?) de démocratie, de citoyenneté et de vivre-ensemble. Il n'est ni un "piège" comme le dit la majorité (où est le piège à écouter nos jeunes ?) ni une "fausse bonne idée" (Bexon) et encore moins (mais venant de mouvement aussi peu démocratiques cela n'étonnera personne) "une mauvaise idée" (FN).

Oui, lundi soir deux visions de notre jeunesse se sont affrontées, oui lundi soir, deux visions de la vie citoyenne et de la place des jeunes se sont opposées, oui lundi soir la majorité a montré qu'elle était incapable d'écouter l'opposition et qu'elle avait décidé, par pur tactique politicienne, de nous dire non parce que cette idée venait de nous (je rappelle que plusieurs communes de droite ont des CMJ). Cette majorité a montré qu'elle faisait de la politique politicienne, se préoccupant bien peu du bien commun.

Oui, je suis en colère mais je suis aussi fier, fier d'avoir porté avec mes collègues, une autre idée d'Annecy, et une idée du vivre-ensemble entre toutes les générations !

Voici le texte du voeu :

Groupe "Avec vous, Annecy pour tous"
Denis Duperthuy
Claire Lepan
François Astorg
Evelyne Marteau
Alain Germani
Annette Perrier

Vœu pour la création d'un conseil municipal des Jeunes
présenté au conseil municipal du LUNDI 16 NOVEMBRE 2015

La ville d'Annecy compte sur son territoire quatre collèges (deux publics et deux privés) ainsi que quatre lycées (trois publics et un privé). Cette présence d'établissements scolaires du secondaire permet la scolarité de plusieurs centaines d'élèves âgés d'environ 11 ans à leur majorité.
Ces jeunes n'habitent pas nécessairement sur Annecy, mais par leur inscription dans un établissement de la ville, ils participent à son rayonnement et à ses activités. Tous sont souvent les principaux bénéficiaires d'actions conduites par la ville. Il nous semble intéressant qu'ils puissent s'exprimer sur la vie de notre commune et qu'ils puissent proposer des projets au conseil municipal.
Pour cela, il est possible de créer un conseil municipal des jeunes, composé d'élus représentant l'ensemble de la jeunesse inscrite dans les établissements scolaires secondaires de notre ville.
Les enjeux pour notre jeunesse sont très importants : éducation au civisme, participation à la vie de la cité, mise en place de projets, réflexions collectives, visites et conférences sur des sujets d'actualités, etc...
Les enjeux pour l'ensemble des Annéciens sont également primordiaux : propositions de projets et d'améliorations des politiques menées, retour d'expériences et d'idées de la part de la jeunesse, éducation au civisme et lutte contre l'abstention, apprentissage de la solidarité, éducation au respect, à la laïcité et au dialogue...
Le conseil municipal des jeunes est un conseil consultatif qui prépare des projets, soumet des idées, propose des évolutions, librement. Il fait part ensuite de ses propositions au conseil municipal qui décide de leur donner la suite qu'il juge nécessaire. Pour préparer ses délibérations, le conseil municipal des jeunes bénéficie de l'appui des services de la ville. Il peut également constituer des commissions ou groupes de travail thématiques. Les séances du conseil municipal des jeunes sont publiques.
Les modalités d'organisation du conseil municipal des jeunes seront traitées par une commission ad hoc pour permettre l'installation du premier conseil municipal des jeunes. Ensuite ces modalités pourront évoluer, sur proposition du conseil municipal des jeunes, par délibération du conseil municipal.

L'intérêt démocratique et civique d'un conseil municipal des jeunes ne fait aucun doute. C'est d'ailleurs pourquoi, d'après l'ANACEJ (Association Nationale des Conseils des Enfants et des Jeunes), il existe aujourd'hui plus de 2000 conseils municipaux de ce type en France. Ces conseils sont aussi des lieux d'échanges, d'innovations et d'amélioration sur nos politiques publiques. Ils sont en ce sens un lieu de démocratie directe intéressant. C'est enfin un lieu où s'apprend et se vit régulièrement le vivre-ensemble, le respect et la tolérance entre jeunes.
La ville d'Annecy aurait tout à gagner à se doter d'un tel outil de démocratie, de civisme et de tolérance. C'est pourquoi nous proposons :
- la création d'un conseil municipal des jeunes, élus parmi les élèves inscrits dans les établissements scolaires secondaires présents sur le territoire de la commune.

- la création d'une commission constituée d'élus et de représentants des établissements scolaires secondaires, ainsi que d'experts sur le sujet, pour fixer les modalités pratiques d'organisation et de  fonctionnement de ce CMJ.

4 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas interdit non plus de connaître aussi l'orthographe et la grammaire .
      Quitte à retourner à l'école pour participer au conseil judicieusement envisagé .

      Supprimer
  2. Si les élèves le souhaitent dans leur majorité , qu'est ce qui empêche de la faire malgré tout ?

    RépondreSupprimer