jeudi 12 novembre 2015

Fusion des 6 communes volontaires

Résultat de recherche d'images pour "annecy logo"Résultat de recherche d'images pour "annecy logo"Résultat de recherche d'images pour "cran gevrier logo"Résultat de recherche d'images pour "meythet logo"Résultat de recherche d'images pour "pringy logo"Résultat de recherche d'images pour "seynod logo"

Lundi soir, en conseil municipal, nous serons appelés à voter le recrutement de deux cabinets de conseil pour conduire une réflexion sur la potentielle fusion d'Annecy, Annecy-le-Vieux, Cran-Gevrier, Meythet, Pringy et Seynod au 01 Janvier 2017.

Autant j'ai toujours émis des doutes sérieux (et même une opposition franche) à la fusion des 13 communes de l'agglo parce que je reste convaincu qu'elle était mal-menée et qu'elle mélangeait des communes trop différentes. Autant je dois dire que je suis partisan d'une fusion des communes volontaires, et notamment des communes urbaines. C'est pourquoi, une réflexion sur la fusion des 6 communes me semble pertinente (même si cette réflexion n'engage en rien notre choix final concernant ladite fusion, choix qui interviendra en mars prochain et qui devra comporter un volet "projet d'avenir" bon pour les habitants).

Une telle fusion est potentiellement pertinente car elle intégrerait des populations aux préoccupations relativement similaires et permettrait certaines économies d'échelle (à condition qu'elle conserve un lien démocratique entre élus et citoyens).

Néanmoins, elle ne peut se faire sans discussions notamment sur les niveaux de services publics, l'avenir des agents territoriaux, notre place dans notre territoire, le logement, les transports, les impôts... Lundi nous ne voterons pas un chèque en blanc, même si on a bien compris que les minorités seraient là juste pour regarder car ce sont les conseils municipaux qui décident, à la majorité simple. Donc il suffit que les majorités soient d'accord...

Suite à un entretien avec JL Rigaut, je lui ai tenu le discours suivant :
1) des groupes de travail vont être mis en place sur différentes thématiques pour préparer le fusion entre novembre et mars. Nous voulons que les minorités municipales puissent participer pour ne pas être mis devant le fait accompli en mars. Dans le projet de délibération qui sera proposé lundi, cette partie a été légèrement modifiée dans ce sens puisque tous les conseillers municipaux seront destinataires des comptes rendus des réunions qui se tiendront uniquement entre adjoints et pourront faire remonter leurs interrogations par la suite. J'avais demandé à ce que ces groupes de travail soient élargis aux groupes d'opposition, au moins une fois par mois...

2) La population doit être associée à cette réflexion. Nous demandons qu'un calendrier de consultation soit mis en place et annoncé. Sur ce point, si le fait d'informer la population est bien intégré dans la délibération, aucun programme précis n'est évoqué.

Enfin, j'ai demandé au maire ce qu'il avait "lâché" à M. Accoyer pour retrouver Annecy-le-Vieux dans cette réflexion, alors que M. Accoyer s'était toujours prononcé contre une fusion à quelques communes, allant même jusqu'à poser des conditions inentendables sur des privatisations de services publics annéciens par exemple (cuisine centrale et centre horticole). M. Rigaut m'a juré n'avoir rien cédé... mais je ne suis pas naïf : ces deux-là ont surement conclu un accord comme ils l'ont déjà fait par le passé... Espérons simplement qu'il ne se fera pas sur le dos des Annéciens une fois de plus... Nous le découvrirons le moment venu et c'est pourquoi il nous faut, nous aussi, peser de tout notre poids dans ces discussions. 

Vous pouvez compter sur nous. Même si les exécutifs des communes ont décidé de ne parler qu'entre eux, nous continuerons à mettre le pied dans la porte... La démocratie exige de la transparence et du dialogue entre tous les élus et avec la population. Nous en serons les garants.

1 commentaire: