dimanche 11 octobre 2015

Un film émouvant pour lutter contre l'homophobie

Un ami m'a fait passer ce film sorti il y a un peu plus d'un an. Je ne résiste pas au plaisir de vous le faire partager.

L'émotion que l'on ressent vient de la justesse du traitement de ce sujet, sans revendications ni slogans, il nous parle d'une réalité à laquelle sont souvent confrontés les homosexuel(le)s : le temps de la découverte, puis celui des doutes, et enfin le coming-out plus ou moins voulu, plus ou moins accepté.

La force de ce film c'est qu'il est vrai et sincère. Je ne connais pas les réalisateurs (Raphael Gessier et Sully Ledermann) mais je veux leur dire toute mon admiration et mes remerciements. Le sujet qu'ils traitent est encore malheureusement trop d'actualité, mais ils le mettent merveilleusement en image.

Ce court métrage, réalisé en classe de 1ere "en cours de Travaux Personnels Encadrés", mérite largement d'être connu et vu, c'est pourquoi je le publie. Bravo à ces jeunes (et à leurs enseignants) ! 

"Faut pas penser" : oui quand on aime "faut pas penser". Même si les choses tournent mal (en famille ou ailleurs) tu n'es jamais seul. Il y a toujours des gens qui t'aiment et qui t'aideront. Promis !



Certains se lamentent de notre jeunesse et n'en montrent que les aspects les plus négatifs portés par quelques individus. Pourtant, quand on voit ce film et tant d'autres projets, on se dit qu'il serait temps de leur laisser la place, de leur faire confiance. Nous avons une jeunesse magnifique, intelligente et créative qui sait porter plus que quiconque les valeurs de vivre-ensemble qui font le socle de notre République.

Vive la jeunesse de France !

2 commentaires:

  1. Si ce film peut rendre plus tolérants les hétéros, d'accord ! Mais la Nature nous a faits hommes et femmes. Il y avait sans doute une raison .

    RépondreSupprimer
  2. Si le but est de rendre les hétéros plus tolérants, d'accord ! Mais la Nature nous a faits hommes et femmes. Il y a sans doute une bonne raison.

    RépondreSupprimer