jeudi 15 octobre 2015

Centre des congrès : il en faut peu pour être heureux

J'ai oublié de vous parler d'un point qui figurait à l'ordre du jour du dernier conseil d'agglomération. Il portait sur la conclusion d'un avenant de la délégation de service public accordée par l'agglo à l'Impérial prolongeant l'exploitation de l'actuel centre des congrès.


Je vous en parle parce que cette décision montre l'aveuglement des promoteurs de ce projet qui ne sont même plus conscients du mal qu'ils font au tourisme d'affaire en s'obstinant à vouloir construire le nouveau centre des congrès sur la presqu'île d'Albigny. Par l'opposition qu'il suscite, le choix de ce lieu est contre-productif et amène plus de difficultés que d'avantages. 

Pourtant ce n'est pas faute de les avoir prévenus... Ils prennent ainsi la responsabilité pleine et entière du fiasco qui s'annonce.

Alors parfois certains me demandent encore si les recours, les manifs, les prises de parole sont bien utiles... si tout n'est pas déjà joué d'avance. Et bien non ! Cette délibération nous apporte la preuve que notre opposition collective porte ses fruits. Le nouveau centre des congrès devait ouvrir en 2015... Raté ! L'agglo prolonge donc jusqu'à fin 2018... et le dossier de DUP parle même d'octobre 2019... à croire qu'eux-mêmes ne sont plus très sûrs de savoir si ce bloc de béton en bord de lac ouvrira bien un jour...

Enfin pour l'instant ce sont déjà, à coups sûrs, 3 ans de gagnés ! Trois ans, peut-être 4, et j'en suis certain des dizaines d'autres car ce projet ne se fera pas à cet endroit. Il faut continuer à se mobiliser car çà paie.

Voilà à quoi sert notre travail, nos recours depuis 5 ans. Quand certains nous raillent, moi je savoure. Je savoure de voir que, à quelques milliers, nous sommes capables de faire reculer ce qui semblait inévitable. C'est dans ces moments que je sais que nous sommes utiles aux Annéciens !

2 commentaires:

  1. Merci pour votre engagement et votre sens du devoir.

    RépondreSupprimer
  2. Continuons le combat... mais que d'argent dépensé pour rien en études et autres quand on nous demande de faire des économies... Ceux qui ont gaspillé ces sommes devraient rendre compte au peuple et rembourser la collectivité

    RépondreSupprimer