samedi 17 octobre 2015

Bilan avant les vacances

Ce blog va rentrer en sommeil pour 15 jours. Je pars en vacances dans le grand Nord suédois retrouver mes 3 amours de neveux. (Ne vous inquiétez pas, en cas de nouvelles importantes, je pense notamment au lancement de la DUP du centre des congrès, Claire Lepan et Evelyne Marteau prennent bien sûr le relais. Nous avons tout préparé pour être prêts. Je pars donc serein, en leur faisant entièrement confiance. C'est si bon de pouvoir compter sur des collègues avec lesquelles nous partageons une même conception de la politique, nous avons les mêmes idées).

Afficher l'image d'origine

Avant de prendre ce repos, je voulais en profiter pour vous remercier, vous mes lecteurs, et tous ceux qui me suivent. Vous savez que j'ai passé un début d'année pas forcément facile avec les attaques que j'ai subies du PS qui ont conduit à mon départ. Il a fallu tenir bon alors que beaucoup (des anciens amis comme des adversaires) voulaient en profiter pour m'achever (le terme a été utilisé). Ce fût une des périodes les plus violentes de ma vie politique.
La période de perturbation est maintenant dans le rétroviseur. J'y ai gagné ma liberté et, je le crois, votre reconnaissance. Comment est-ce que je le sais ? Par votre présence nombreuse à nos réunions publiques (75 personnes au printemps, près de 40 à la salle Aussédat, et encore des dizaines hier aux Capucins) quand avant, estampillé "PS", on ne dépassait que rarement les 20...

Et puis il y a ce classement dans les vidéos les plus "populaires" de 8 Mont Blanc (http://replay.8montblanc.fr/topvideos.php) où je figure depuis un an (avec plus de 6300 vues pour mon passage dans l'émission d'Alexis-Olivier "Expression") dans le top 10 (seul politique présent ! Comme quoi on peut être politique et populaire). Ou bien encore mes 500 "followers" sur twitter...

Je le mesure enfin à la fréquentation de ce blog et au nombre de "bonjours" et d'échanges, parfois de quelques mots, que je peux avoir dans les rues de notre belle ville.

Certains trouveront là un peu de narcissisme. Il faut bien avouer que ces réalités réchauffent le cœur. Mais ces marques d’intérêt m'ont permis de rebondir, plus haut que jamais, pour continuer à porter une voix libre et indépendante. Je tire de cette année l'enseignement suivant : le monde des partis politiques est tout petit, très fermé, rabougri, recroquevillé sur lui-même. Il faut suivre le chef ou être viré. Moi j'ai choisi de partir, de sortir des partis qui ne voient plus la réalité des gens et la réalité des choses. Cette liberté je l'ai aussi gagnée grâce à vous. Oh, je sais que les choses ne sont jamais acquises et que les rancœurs de certains sont tenaces. Cela ne me fait plus peur. J'ai décidé de tracer une autre route, avec des gens de valeurs, des amis et des nouveaux, qui mettent l’intérêt de leur ville bien avant leur carrière personnelle. 

Ma seule ambition : faire réussir Annecy. Ma seule méthode : le travail, toujours du travail encore du travail. Mon lieu de prédilection: le terrain, au plus proche de vous.

Et pour vous en convaincre, vous trouverez ci-dessous le bilan de nos 18 premiers mois (avec les points principaux car nous sommes intervenus sur beaucoup d'autres points, notamment en commissions) de présence au conseil municipal et au conseil d'agglomération. Ce travail, il est celui d'une équipe et je sais que je ne remercierai jamais assez Claire et Evelyne pour leur dynamisme, leur énergie, leur sens du dévouement au bien commun, leur abnégation (il faut voir le temps qu'elles passent à leurs mandats !). A bientôt, dans 15 jours !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire