mardi 22 septembre 2015

Subvention à "AIDES"


Hier soir, le conseil municipal était appelé à voter une subvention de 2000 € pour participer à l'organisation d'une action organisée par l'association AIDES (coût total de l'opération : 12 620€).

L'association Aides a ouvert depuis quelque temps une permanence tous les jeudi de 17h00 à 20h00 au 18 avenue de la Mandallaz à Annecy. Des rendez-vous sont également possibles directement par téléphone au 06.14.50.47.97.

Aides lutte contre l'épidémie de SIDA (et les hépatites virales) en menant de nombreuses actions auprès de tous les publics. Aides fait bien entendu la promotion de l'usage du préservatif car il est le seul moyen de se protéger de la maladie. Mais Aides fait bien plus que cela (soutien individuel, groupes de paroles, prévention...). Et c'est pour moi l'occasion de remercier tous les bénévoles pour le travail (souvent de l'ombre) qu'ils font.

Il est donc légitime, étant donnée la mission de protection de nos populations contre une maladie qui est la nôtre, que la ville d'Annecy participe (comme elle le fait régulièrement) au financement de telles actions.

Je trouve regrettable (pour ne pas dire plus) que des élus du FN et de DVD du conseil municipal aient préféré ne pas voter cette subvention au motif "qu'AIDES ne fait que de la promotion du préservatif alors qu'il existe d'autres méthodes pour responsabiliser nos jeunes face au danger du SIDA"... Chacun pourra s'imaginer ce que sont ces autres méthodes (abstinence surement)... Au-delà du fait que cela montre une totale méconnaissance du travail fait par cette association et tant d'autres, travail qui porte heureusement ses fruits puisque l'épidémie régresse, ce vote est tout simplement irresponsable au moment où la vigilance face aux MST a tendance à se relâcher.


1 commentaire:

  1. LES PUBS ET LES SUBVENTIONS SONT LES ENNEMIS DE LA LIBERTE. Ce n'est pas de moi mais de Paul Valéry et, tout le monde, comme moi, peut le vérifier chaque jour

    RépondreSupprimer