dimanche 30 août 2015

L'école du cirque aux Haras

Alors que le projet de réhabilitation des Haras part complètement à la dérive sous l'impulsion d'une majorité sans idée... je tiens à faire connaitre le projet qui est le nôtre pour ce site. Ce projet est animé par une grande idée simple : ouvrir totalement ce site (parc ET bâtiments) à tous les Annéciens.

Vous connaissez maintenant bien notre idée d'une HALLE DES PRODUCTEURS LOCAUX dans le bâtiment du manège. Voilà un lieu vivant (qui fera vivre le site toute l'année et toute la journée), utile à tous les Annéciens, promouvant les circuits-courts entre agriculteurs et consommateurs, vitrine de notre patrimoine gastronomique.

Vous connaissez aussi notre volonté d'implanter dans ce site une MAISON DES ASSOCIATIONS pour réunir en même lieu toutes les associations qui le souhaitent, créant ainsi une émulation, avec des moyens en locaux, en logistique et en lieux d'expression (notamment la carrière) à disposition.

Vous connaissez notre action pour transformer le bâtiment de l'angle des rue de la Paix et Jean Jaurès en une SALLE DE CONVIVIALITE, là encore à disposition de tous les Annéciens, en particulier en journée pour nos aînés amateurs de danse et qui ont besoin d'un lieu pour les saisons moins favorables (l'été ils se retrouvent au "Petit bal perdu").

Stages Cirque été 2015

Un dernier volet s'ajoute à ceux-ci : il s'agit d'installer dans un des bâtiments des écuries l'ECOLE DU CIRQUE (pour des cours en journée et des représentations en soirée ouvertes à des troupes amatrices ou professionnelles). L'école du cirque actuellement implantée au Parmelan dans les locaux du centre social est à l'étroit. La demande pour les enfants est très élevée, au point où les enfants qui n'auraient pas été inscrits dès leur plus jeune âge ont parfois des difficultés à pouvoir essayer cette activité. La faute en revient au manque de locaux. Les créneaux horaires sont déjà tous utilisés. Il faut donc un espace supplémentaire si l'on souhaite (et c'est mon cas) permettre à plus d'enfants de s'adonner aux arts du cirque dans un contexte associatif porteur de valeurs.

Le Haras, et ses bâtiments, est un lieu rêvé pour accompagner cet essor de nos talents locaux (ce qui est, vous le savez mon crédo : compter sur les forces vives déjà présentes ici plutôt que de toujours vouloir compter sur les initiatives "extérieures" à Annecy). Permettre à plus d'enfants d'essayer ce qui peut devenir une passion, c'est important, tout en ne marchandisant pas ces activités (ce qui est garanti par la gestion du centre social). Au passage, ce projet peut aussi trouver des financements départementaux et régionaux (pour la majorité qui ne fait que de la politique les yeux fixés sur la comptabilité).

Je sors du festival du Grand Bornand "Au bonheur des mêmes" où les arts du cirque (parmi d'autres) sont largement mis à l'honneur. Je sais que sur le département d'autres initiatives existent. Cette école du cirque pourrait aussi être un creuset de talents pour l'avenir (et pourquoi pas alors repenser les Noctibules avec ces ressources locales...).

La salle de l'école du cirque devra être multifonctionnelle et permettre d'accueillir, en plus des cours, des représentations avec un public (inutile de voir énormément grand comme d'autres événements annéciens, les arts du cirque n'aspirent pas nécessairement à des jauges de public qui se comptent en centaines). Des troupes amatrices ou professionnelles pourrait ainsi venir compléter la programmation culturelle d'autres établissements (comme Bonlieu dont on sait que les thématiques autour du cirque pendant les saisons hors-les-murs ont attiré tant de public populaire et annécien).

Une école du cirque aux Haras a l'avantage de ne pas rajouter des frais de fonctionnement énormes par rapport à l'existant, d'accompagner l'essor d'une activité prisée des Annécien dans le respect de valeurs fortes, d'ouvrir un espace à tous les Annéciens et de créer une émulation autour d'un art si populaire et exigeant. 

Je continue de porter ce projet partout où je le peux. L'ensemble est soutenu par une conviction profonde : Oui les Haras sont un endroit exceptionnel et c'est pourquoi il doit accueillir des activités qui s'adressent à des gens exceptionnels, c'est-à-dire à vous, les Annéciennes et les Annéciens !

1 commentaire:

  1. Il va de soit que je partage totalement ces idées d'aménagement de ce secteur; Chaque minute qui passe est une minute de perdue pour ce lieu dont tous les Annéciens pourraient bénéficier.

    RépondreSupprimer