lundi 6 juillet 2015

Pour une association des usagers de la SIBRA

Résultat de recherche d'images pour "sibra"

"Il n'y a pas assez de bus le soir et le week-end", "la ligne de bus ne passe pas au meilleur endroit", "Certains bus ne sont pas très confortables", "le ticket est devenu trop cher", "les bus sont bondés à certaines heures", etc...

Voici un certain nombre de propos que j'entends de temps en temps de la part d'usagers de la SIBRA.

Pourtant, nous savons tous comment les choses se passent. La SIBRA fait avec les moyens que la C2A lui octroie. Le service de bus, sa qualité, ses amplitudes, ses tarifs, sont du ressort du politique, la SIBRA faisant au mieux avec ces moyens.

Pour améliorer les services de la SIBRA (qui sont très acceptables au demeurant mais qui peuvent toujours être améliorés), il ne suffit pas de râler dans son coin, il faut agir. La meilleure façon d'agir est de créer une association des usagers de la SIBRA, interlocuteur privilégiée de la SIBRA pour la qualité de service. Cette association aurait pour but de faire remonter les demandes des usagers et participer à la définition de la politique de la SIBRA. Elle pourrait être un véritable outil de pression politique pour faire changer les politiques.

Pour l'instant, les politiques ont les mains trop libres, sans contre-pouvoir. Pour améliorer les choses, dans le sens d'un meilleur service public pour les usagers, il faut s'organiser et porter collectivement ces revendications (vous usagers, citoyens, contribuables, électeurs).

Nous avons besoin, nous décideurs politiques, d'une voix claire et audible de la part des usagers, pour nous aider à prendre les bonnes décisions. Ce n'est que comme cela que les choses bougeront enfin et que les transports en commun prendront de plus en plus d'ampleur. C'est une nécessité notamment pour lutter contre la pollution atmosphérique, pour notre santé.

Les transports en commun, ce n'est pas que l'affaire des politiques ou des associations même spécialisées, c'est aussi l'affaire des usagers, de ceux qui s'en servent. Plutôt que de passer du temps dans des débats souvent stériles ou dans des propositions qui resteront lettres mortes, je crois beaucoup plus utile d'aider à la création d'une telle association. Personnellement, si besoin s'en fait sentir, je suis disposé à aider sans toutefois désirer (par mon statut d'élu) participer directement à cette association.

N'hésitez pas à me contacter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire