dimanche 24 mai 2015

Les classes moyennes auront finalement leurs logements sur le site de l'ex-école des Fins


C'est avec une grande satisfaction, au goût de petite victoire, que j'ai appris mercredi soir en commission "urbanisme" que le projet immobilier qui doit sortir de terre à la place de l'ancienne école des Fins (Rue Marc Leroux) avait été modifié.

Non pas dans son "enveloppe" externe, ni même dans son nombre de logements, mais dans la répartition de ceux-ci. Chacun se rappelle de notre intervention musclée en Conseil municipal le 03 novembre (cf. Intervention au conseil municipal sur le logement ) où, exemple à l'appui, nous avions dénoncé la vente d'une propriété publique pour construire 70% de logements privés à 4500€/m² et 30% de logements sociaux.



J'avais alors souligné que ce montage ne comprenait aucun logement intermédiaire (pour les classes moyennes), contrairement aux promesses de campagne de M. Rigaut de réaliser 1/3 de logements intermédiaires, 1/3 de logements sociaux et 1/3 d'accession libre. Ces logements à 4500€/m² s'adresseraient aux 5% de la population les plus riches.

J'ai donc appris ce mercredi que la répartition serait dorénavant :
- 72 logements en accession libre (49%)
- 32 logements à prix maîtrisés (logements intermédiaires) (22%)
- 42 logements en locatif social (30%)

Notre mobilisation aura donc réussi à arracher 32 logements pour des familles modestes de la classe moyenne qui pourront acheter leur logement à 3 600€/m² soit un gain de 900€/m². Ce n'est pas rien ! Sans changer le projet global, cette économie est donc faite sur les profits du promoteur immobilier, pour rester dans la poche des Annéciens ! Voilà une bien belle chose.

Cela signifie que ces 32 familles pourront acquérir (par exemple) un logement de 70 m² (avec garage à 17 000€) au prix de 269 000 € au lieu de 332 000€ soit une économie de 63 000€.

Oui cela reste cher, trop cher ! Oui le nombre de logements sociaux est insuffisant et le nombre de logements en vente libre trop nombreux (qui peut se payer celà ?). Mais nous avons fait notre possible pour modifier les choses dans le bon sens. Et je souhaite rester sur cette bonne nouvelle : 32 familles de la classe moyenne pourront peut-être enfin s'acheter un logement à Annecy. Voilà à quoi nous servons, nous les élus de la minorité, à défendre l'intérêt des Annéciens, et en particulier le logement (dont j'avais dit dans une interview au Dauphiné en début d'année que ce serait notre priorité n°1 à la mairie) !

Après nos interventions sur vallin-Fier qui avaient déjà conduit à une modification des logements prévus (cf. articles  Politique du logement à Vallin-Fier  de décembre et Logements à Vallin-Fier d'avril) c'est donc un second projet que nous arrivons à modifier.


Types de logements
Sans nous
Grâce à nous
différence
Vallin-Fier (1 100 logements)
sociaux
30 %
330 logts
33 %
363 logts
+ 33 logts
intermédiaires
9 %
100
27 %
297
+ 197
libres
61 %
670
40 %
440
- 230







Ecole des Fins (146 logements)
sociaux
30 %
42
30 %
42
0
intermédiaires
0 %
0
22 %
32
+ 32
libres
70 %
104
          49 %     
72
- 32

Au total ce sont 33 logements sociaux et 229 logements intermédiaires que nous avons arraché ! J'en suis très heureux pour les familles modestes qui pourront les acheter ou les occuper. Une ville est vivante quand les classes moyennes et populaires peuvent s'y loger.

Nul angélisme dans mes propos. Je sais que rien n'est jamais acquis et je vous rassure nous continuerons sans relâche à intervenir pour le logement de tous les Annéciens. Mais il semble bien que, grâce à nous, les logements intermédiaires (qu'on n'avait plus construits depuis 2009) soient de retour à Annecy. Espérons que çà durera... comptez sur nous pour y veiller !




4 commentaires:

  1. Toutes mes félicitations, pour toutes vos actions, qui on due vous prendre beaucoup de votre temps. Continuez.

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien Denis mais néanmoins ces foyers qui achètent à 3600€/m² vont pouvoir les revendre beaucoup plus cher dans pas longtemps et ainsi vont alimenter la bulle spéculative. Chaque opération de cette nature ne profitent qu'aux heureux élus et non aux citoyens en général. Regarde des Offices Fonciers Solidaires traduction française des "Community Land Trust" http://www.communitylandtrust.fr/index.php
    A bientôt,
    Pete

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pete, merci pour le lien. Je sais qu'il y a des risques et tu me fais penser à demander qu'une clause dite "de non spéculation" soit introduite pour les acheteurs de ces logements. Merci pour les infos. A très bientôt

      Supprimer
  3. Pierre. merci pour votre message qui me va droit au coeur. Oui nous allons continuer !

    RépondreSupprimer