dimanche 26 avril 2015

Projet immobilier secret : Balleydier / Saint Joseph

Convoqué le 30 mars dernier à un conseil municipal privé, j'ai appris que des négociations avaient lieu entre la mairie et la communauté des sœurs de Saint-Joseph d'Annecy (dont le couvent est situé le long de la rue de la Providence qui relie la place aux bois à l'ancien hôpital) depuis 2011. Malgré le fait que je siège à la commission urbanisme depuis tout ce temps, nous n'avons jamais été informé. Pire, en 2013, on nous faisait voter un gel de constructibilité sur toute cette partie de la ville sans nous en donner les VRAIES raisons, c'est-à-dire ces négociations.

Qu'a-t-on appris à ce conseil ?

Les Sœurs souhaitent pouvoir rénover leurs bâtiments et veulent vendre une partie de leur patrimoine. Elles ont mandaté une sous-société de Vinci pour mener à bien cette opération immobilière.


Elles sont notamment vendeuses du parc situé à l'arrière, sur le contreforts du Semnoz au pied de la côte Perrière (partie coloriée en rose-violet sur le plan avec les hachures violettes) + une partie situé le long du terrain dit Balleydier (aujourd'hui parking provisoire en face de l'ancien hôpital, colorié en bleu ciel sur le plan). Le terrain Balleydier est propriété de la ville.
Enfin, elles souhaitent céder leur cloître (le rectangle colorié en jaune sur le plan). Elles resteraient propriétaires de la chapelle (à l'ouest du cloître, face à la place aux Bois) avec l'idée de l'ouvrir potentiellement aux visiteurs, ainsi que des bâtiments situés à l'est du cloître et devant lui, le long de la rue de la providence.

Vinci a imaginé le montage immobilier suivant :

le parc (partie rose-violet) serait échangé avec la ville contre le terrain Balleydier (les 2 sont classés en zone constructible, orange et font sensiblement la même superficie, néanmoins l'estimation des domaines montre un différentiel de 3 Millions d'euros en faveur de la ville étant donné la topographie des terrains). Ainsi la ville deviendrait propriétaire du parc et les sœurs du terrain Balleydier.

Sur le terrain Balleydier, Vinci imagine la construction d'un parking de 480 places (sous gestion privée) + 140 places pour les 100 logements qui seraient construits + 1 citymarket et 7 commerces. Au total cela représenterait environ 9200 m² de surface. Le parti-pris architectural serait de créer une allée piétonne centrale qui partirait du rond-point et qui rejoindrait le parc, en pente douce (il y a 8 m de dénivelé entre le bas des terrains et le haut) en passant par la zone naturelle protégée (coloriée en vert sur le plan).

La ville pourrait rester propriétaire de la partie inférieure du terrain Balleydier (partie goudronnée à côté de la trésorerie) et y inclure un parking souterrain public d’environ 180 places.

Enfin les Sœurs ont mandaté Vinci pour vendre le cloître. De part leur vocation d'aide aux plus démunis, elles souhaiteraient que cette vente se fasse en direction d'un projet social.

Voilà ce que nous savons à cette heure sur ce projet. La délibération d'échange des terrains et de versement de la soulte pourrait intervenir au conseil municipal du 11 mai pour une livraison du projet en 2019.

Chacun pourra juger de l'information très parcellaire et bien tardive du maire en direction des élus pour un projet qui pourtant aurait nécessité des discussions et des échanges. Je ne parle même pas de la population qui est tenue largement écartée de ces décisions.

Ce que m'inspire cette précipitation et cette opacité ?

A vrai dire, rien de bon. D'abord je m'interroge sur les modalités retenues. Pourquoi, alors que la ville a un droit de préemption sur tout ce qui se vend, la ville n'achète-t-elle pas directement les terrains vendus par les Sœurs pour mener elle-même son propre projet d'urbanisme ? Il ne s'agit pas ici d'acheter pour garder, mais d'acheter pour maîtriser le projet comme nous l'avons fait à Galbert, à Vallin-Fier, etc... sous forme de ZAC ou autre.

Une grosse interrogation plane sur les parkings. Le terrain Balleydier a toujours été voué à accueillir un parking souterrain (notamment en prévision de la suppression du parking de la Tournette). Nous avons aussi porté l'idée d'une partie du parking réservée aux résidents et aux commerçants de la vieille ville. Nous nous opposerons toujours à la privatisation des parkings. Tous les parkings d'Annecy doivent rester sous gestion publique ! Pour nous, ce n'est pas négociable !

L'avenir du cloître m'interroge aussi. Pourquoi ne pas s'interroger sur une autre vocation pour ce lieu situé si proche de la vieille ville ? Ecole (pour soulager un peu la Prairie), MJC Archipel Sud, lieu culturel, lieu touristique, etc... ? Pourquoi ne pas poser ces réflexions sur la table quitte à les refermer aussitôt si elles ne sont pas retenues ?

Je regrette l'absence de débat sur ce projet. Les habitants ne sont jamais conviés à donner leur sentiment ni à apporter d'éventuelles idées. Cette façon de faire ne manquera pas d'alimenter les recours et les débats. Personnellement, je ne souhaite pas avoir à m'exprimer sur le fond (c'est-à-dire à voter une délibération) avant qu'un vrai débat avec la population ait eu lieu. Pourquoi garder les choses secrètes ?

Pour info, nous avons demandé à pouvoir visiter le cloître pour nous faire une idée. Cette demande a été acceptée... les élus visiteront donc le cloître fin juin... une fois que tout sera voté ! Vous trouvez çà normal ?

J'attends avec intérêt vos commentaires et les remarques que vous inspire ce projet en écrivant un commentaire au pied de cet article. D'avance merci.

5 commentaires:

  1. ceci me fait penser à la série House of Card made in Annecy ....
    Les cartes s'abattent sur le tapis ... Tout prend forme.......on comprend mieux pourquoi la majorité gouvernante actuelle n'a pas retenu Balleydier pour construire le centre des Congrès !!!.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce vraiment trop tard? Mesdames et Messieurs les conseillers d'Annecy ne vous rendez pas complice d'une "magouille"!!!

      Supprimer
  2. Cécile Boly, m'a enlevé les mots du clavier...quelles autres "tractations secrètes" va-t-on encore découvrir dans les prochaines semaines, les prochains mois, les prochaines années ? Denis, même si nous avons des divergences sur certains sujets, je tiens à saluer bien bas ton dévouement, ta pugnacité et le temps que tu consacres à la mission qui est la tienne. Si tous les élus d'opposition en faisaient autant, nul doute que nous n'en serions pas là et que notre tâche serait allégée...

    Khaled DEHGANE.

    RépondreSupprimer
  3. L'association annecy citoyenne a du boulot sur la planche et après débat a sans doute des projets à proposer. Je pense que Sophie notre présidente entend mes attentes. continues ton beau travail Denis et je rejoins Khaled sur ta "pugnacité et le temps que tu consacres à la mission qui est la tienne". Claude Lansard

    RépondreSupprimer
  4. Merci Mr Duperthuy pour votre travail et la rédaction de ces articles. J'espère que votre pugnacité à dénoncer l'opacité des décisions prises par une toute petite "poignée" d'élus sera entendue. Tous ces abus de pouvoir sont consternants. Malheureusement, c'est la démocratie à la française ! Le minimum voudrait que le conseil municipal soit réuni pour débattre des grands projets. Que les conseillers, non pas que de l'opposition mais de la majorité, puissent s'exprimer et aient conscience de cette nécessité.

    RépondreSupprimer