samedi 4 avril 2015

Centre des congrès: exemple d'un élu responsable à Chartres Métropole

Je ne reviendrai pas sur l'interview de M. Rigaut de ce jour dans le dauphiné. On n'y apprend rien de nouveau, sinon que "les leçons ça commence à bien faire" lorsque l'on parle d'argent public... Les contribuables apprécieront ! Aurais-je été un élu responsable si je n'avais relevé l'explosion de 20% du coût ? M. Rigaut méprise l'opposition et "reste droit dans ses bottes". Parfait, moi aussi !



Je voulais simplement vous signaler l'exemple d'un élu (de droite, UMP) responsable, à Chartres Metropole. Le journal l'Echo Républicain (équivalent pour Chartres de notre Dauphiné) publiait hier le texte suivant : http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/actualite/2015/04/03/budget-trop-eleve-le-futur-chartrexpo-stoppe-en-plein-vol_11390754.html

La concordance des temps fait parfois bien les choses. M. Gorges avait lancé un concours d'architecte pour la réalisation d'un centre d'expositions et de congrès à Chartres Métropole pour un coût global de 30 M€ (au passage chacun pourra remarquer que c'est là le coût d'un centre qui n'est pas en bord de lac... alors 37 M€ pour le nôtre vous voyez la crédibilité). Les études ont été menées qui amènent à revoir le coût à 40 M€ (ca ne vous rappelle rien ?). Le président, responsable et tenant lui sa parole devant les citoyens vient de stopper la procédure. Il relance un concours d'architecte pour moins cher ! 

Voilà l'exemple d'un élu responsable, crédible, qui tient parole et qui est courageux. Cet exemple devrait largement inspirer nos édiles locaux... Ah mais non, c'est vrai, ils n'ont à se justifier qu'après la prochaine hausse des couts.... puis la prochaine... puis la prochaine...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire