jeudi 26 février 2015

Transports au bord du lac : l'espoir renaît !

J'ai assisté hier soir à la réunion publique organisée par l'UDESR 74 sur la réforme territoriale avec la participation du député d'Ardèche, rapporteur du texte : Olivier Dussopt. Je veux d'abord remercier Olivier pour la qualité de son exposé, la pédagogie qu'il a mis, le sérieux de ses arguments et surtout l'honnêteté de son ton. Personnellement, j'ai toujours apprécié cette manière posée, sérieuse et intelligente de faire de la politique avec du fond et de idées, sans cacher ni les limites, ni les difficultés. Je remercie aussi les organisateurs pour leur accueil toujours sympathique.

Au détour d'une question concernant la répartition des compétences entre Région et Département, l'espoir a refait surface concernant de vrais transports en commun efficaces sur les bords du lac d'Annecy. En effet, la réforme territoriale prévoit une séparation claire des compétences exclusives entre le Département et la Région.
Le Département gardera la compétence des routes et des infrastructures routières. Par contre, la Région récupère seule, la compétence Transports (interurbains donc Lihsa chez nous, et scolaires).

Qu'est-ce que cela signifie sur les bords du lac en direction de Faverges ? Vous savez que le conseil général (qui jusque là avait les deux compétences : voirie et transports interurbains) a décidé de lancer une double DUP (déclaration d'utilité publique) pour le tunnel sous le Semnoz (compétence voirie) et pour le BHNS (compétence transports).

En séparant les compétences et en confiant la compétence "Mobilité, Transports" à la Région, le parlement ouvre une brèche dans cette mauvaise DUP que j'ai combattue. Si la DUP est attaquée en justice (ce que je souhaite car elle fait le mélange de la carpe et du lapin ce qui est plus que limite niveau juridique) et qu'elle tombe, certes le département pourra relancer son projet de tunnel (inutile et coûteux). Mais les transports en commun reviendront à la Région.

Et j'ai alors bon espoir que l'on puisse rebattre les cartes car le projet actuel de BHNS n'est pas la meilleure solution, loin de là, comme je l'ai déjà dit bien souvent. Pourquoi ? Parce que ce projet prévoit moins de la moitié du trajet Annecy/St Jorioz en site propre, c'est-à-dire en dehors de la circulation automobile. 20% de ce trajet se fera même au beau milieu des files de voitures ! Avec cela, impossible de planifier des rotations performantes, avec des horaires respectables, puisqu'ils seront en partie soumis au trafic routier et aux bouchons.
Résultat de recherche d'images pour "tramway piste cyclable"
Si on veut un vrai transport en commun performant, il faut absolument qu'il soit ENTIEREMENT séparé du trafic routier. C'est pourquoi je continue à défendre un itinéraire qui longe la piste cyclable actuelle et non pas un itinéraire en relation avec la Route Départementale. On pourrait alors se reposer aussi la question du mode de transports en commun lui-même grâce à une étude comparative (que j'ai là aussi demandée à maintes reprises) sur les avantages et les inconvénients de tel ou tel moyen de transports (BHNS, tramway, "montagnes russes", trolleybus...).

L'espoir c'est que les élus de la Région (en cas de rejet de la DUP par la justice) soient moins bornés que les élus du département et de l'agglomération et acceptent enfin de regarder les choses objectivement et sérieusement. Et alors, ils verront que l'itinéraire retenu n'est pas le bon, qu'il doit être revu pour le séparer totalement du flux automobile et offrir ainsi une qualité de service qui ne dépende pas des bouchons automobiles. C'est à ce prix qu'on passera enfin de la vision des transports en commun du XXe siècle (des transports réservés à ceux qui ne peuvent pas faire autrement et qui ont le temps d'attendre : personnes âgées et scolaires) à une vision des transports en commun du XXIe siècle (des transports pour tous et d'abord pour les actifs qui n'ont pas le temps d'attendre).

Le combat n'est pas fini ! Je m'en réjouis parce que c'est l'avenir des bords du lac, la préservation de notre cadre de vie qui se joue pour le siècle qui a commencé !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire