mercredi 7 janvier 2015

Charlie Hebdo

C'est avec une très grande peine et une certaine incrédulité que j'ai appris l'attentat commis ce jour contre le journal et les journalistes de Charlie Hebdo.


Les mots me manquent pour exprimer cette douleur qui est à la mienne et qui a été celle, ce soir, de nombreux Annéciens au cours d'un rassemblement spontané.
Cabu, Charb, Tignous, Wolinski étaient les dignes héritiers de Hugo ou de Voltaire, des Lumières. Leur style pouvait parfois choquer ou faire sourire, mais il touchait toujours juste et provoquait le débat. Ils sont morts parce qu'ils étaient libres.

J'ai aussi une pensée particulière pour Bernard Maris, économiste, qui a tant marqué mes années d'études et participer à constituer mes convictions citoyennes.

A leurs familles, à leurs amis, je présente toutes mes sincères condoléances et tout notre soutien dans l'épreuve injuste qui est la leur.

Bien sûr, derrière cet attentat, c'est la liberté d'expression, pilier incontournable de notre démocratie, qui est attaquée. Refusons les logiques du repli sur soi, de la peur. Refusons tous les amalgames qui n'ont pas de raison d'être. Ces quelques terroristes ne représentent qu'eux-mêmes. J'adresse également tous mes mots de soutien et de solidarité à la profession des journalistes, très affectée par cet acte odieux.


N'oublions pas non plus ces deux fonctionnaires de police qui, eux aussi, ont payé de leur vie le respect de la République et de la vie. En cherchant à arrêter cette barbarie, ils ont été jusqu'au sacrifice suprême, assassinés dans des conditions d'une violence insoutenable. A leurs familles et amis, nous apportons notre soutien et notre gratitude. Ces agents sont morts pour notre liberté, par sens du devoir et de la défense de la démocratie. Ils méritent notre plus grand respect, et à travers eux le respect de la Nation à ses gardiens de la paix.

Demain, jeudi 08 janvier, dans le cadre de la journée de deuil national décrétée par le Président de la République, une minute de silence sera observée en mémoire aux victimes. A Annecy, un nouveau rassemblement aura lieu à 12h00 devant la mairie. Je vous invite tous à participer à ce moment de recueillement pour témoigner que Nous Sommes tous Charlie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire