samedi 24 janvier 2015

Centre des congrès : une obstination nuisible au tourisme

Cela fait maintenant plus de 4 années que je combats le projet de centre des congrès sur la presqu'île d'Albigny.

En 4 années, le projet a finalement peu avancé. Quelques parcelles ont été achetées et un architecte a été choisi. Or, cela fait des années que les professionnels du tourisme d'affaire demande cette fameuse salle d'exposition qui manque uniquement au centre des congrès actuel.

4 ans de perdu y compris pour ceux qui attendent une dynamisation du tourisme d'affaire. L'entêtement de MM. Rigaut et Accoyer est en train de faire perdre des parts de marché à Annecy sur le marché des congrès. Ils sont les fossoyeurs de cette activité par leur obstination à construire un nouveau centre des congrès sur un lieu contesté par une majorité de la population et dont les étapes prochaines sont plus qu'aléatoires.


En 2006, l'agglomération avait décidé d'implanter un nouveau centre des congrès à Balleydier pour un coût compris entre 6 millions d'euros et 6.5 millions.
Depuis le début du report de ce projet vers la presqu'île, le projet de centre des congrès a presque déjà coûté ce prix. Suite à un courrier collectif demandant un point sur les financements de ce projet, M. Rigaut nous a répondu que l'agglo avait déjà dépensé 5 775 945 €. Pour quoi ? Pour rien. L'agglo aurait déjà pu, si elle avait persévéré dans son choix initial du terrain Balleydier, se payer un nouveau centre des congrès, certes plus modeste, mais celui-ci pourrait quasiment être déjà en service.

Au lieu de quoi, ces deux élus (soutenus par beaucoup d'autres) persistent dans leur choix d'un projet pharaonique en bord du lac, en contradiction totale à la fois avec le bon sens financier, la loi littoral, mais aussi les intérêts du secteur touristique. 

L'intelligence en politique, c'est parfois de regarder la réalité en face et voir que la voie choisie est sans issue. Il est encore temps d'arrêter et de repartir de la demande initiale des professionnels du tourisme : une simple salle d'exposition supplémentaire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire