mercredi 3 décembre 2014

Enquête citoyenne sur le prix de l'eau


Depuis de très nombreuses années, je soutiens la fondation France Libertés et particulièrement son combat pour un meilleur accès de tous à l'eau potable. L'accès à l'eau est un droit inaliénable, qui fait partie des besoins fondamentaux de l'Homme (et de la Femme).

Je viens de recevoir ce mail, invitant tous les citoyens à participer à une vaste enquête sur le prix de l'eau en France. Je vous le relaie car ce genre d'initiative me parait très importante. Elle permet de faire ensuite des préconisations aux pouvoirs publics. A l'issue de la dernière enquête réalisée en 2011, voici les modifications demandées (http://www.france-libertes.org/ENQUETE-SUR-LE-PRIX#.VH7DHjGG9y1) :

À l’issue de l’enquête sur le prix de l’eau, nous demandons :
  • des factures plus compréhensibles, avec une révision de l’arrêté de 1996 qui les encadre ;
  • des tarifs plus équitables, avec l’instauration d’un tarif social et la généralisation d’une véritable progressivité des tarifs du service de l’eau ;
  •  que la loi oblige les collectivités à transmettre les indicateurs clés de performance à l’Observatoire national de l’eau, pour que la transparence soit effective sur l’ensemble du territoire ;
  • un état des lieux des investissements qui auraient dû être consacrés à la rénovation des canalisations, et qui ne l’ont pas été.
Avec la Fondation France libertés et de nombreux autres acteurs je demande, années après années, à l'agglomération (qui gère le réseau d'eau potable) d'instaurer un tarif progressif et social de l'eau, pour encourager les économies d'eau et décourager l'atteinte induite de l'environnement, pour favoriser les gestes éco-responsables, et pour différencier le prix entre l'eau utile et nécessaire à la vie de tous (les premiers mètres cubes qui doivent être moins chers) et l'eau gaspillée de manière superflue (lavage de voitures, piscines... qui doit être plus chère). Ce point était inscrit dans notre programme pour les élections municipales p. 7.


Chère Madame, Cher Monsieur,
Depuis trois ans déjà la Fondation Danielle Mitterrand - France Libertés et le magazine 60 millions de consommateurs travaillent ensemble à la réalisation d’enquêtes auprès des citoyens destinées à apporter une plus grande transparence sur les services de l’eau en France.
En 2011, nous nous étions mobilisés sur le prix du service de l’eau. Près de 10 000 consommateurs s’étaient inscrits sur le site www.prixdeleau.fr. Grâce à la contribution des citoyens au recensement de l’opération en nous transmettant une copie de leurs factures d’eau, l’analyse des 4 000 factures exploitables avait révélé que l'abonné au service de l'eau n'est pas toujours en mesure de savoir ce pour quoi il paie, le prix de l’eau demeurant opaque et inéquitable.
Trois ans plus tard, nous relançons cette opération afin d’effectuer des comparaisons et produire une analyse détaillée de la situation à l’horizon mars 2015.
Il nous serait d’une grande utilité de pouvoir consulter les photocopies recto-verso de vos factures d’eau, datées de fin 2010-début 2011 ainsi que de fin 2013-début 2014. Si vous l’acceptez, merci de nous les envoyer à l’adresse suivante : Opération transparence, Fondation Danielle Mitterrand France Libertés, 22 rue de Milan, 75009 Paris, France. Bien entendu, l’exploitation des données demeurera totalement anonyme : notre objectif demeure, comme en 2011, de rassembler un nombre suffisamment élevé de factures pour que notre analyse soit fiable.
Votre participation nous est très précieuse. Nous vous remercions par avance de bien vouloir contribuer à cette grande enquête et vous prions de recevoir, chère Madame, cher Monsieur, nos meilleures salutations,



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire