dimanche 21 décembre 2014

Dire les choses

Hier se tenait un conseil départemental du PS qui a validé les investitures du PS pour les prochaines élections départementales. Enfin presque...

Pourtant la règle était simple : 15 jours de plus ont été laissé aux instances départementales pour trouver un accord avec nos partenaires de gauche (EELV, PCF, FDG). A l'issue de ses 15 jours supplémentaires seul notre allié gouvernemental, le PRG a répondu présent et favorablement.

Nous avons donc un accord départemental entre le PS et le PRG. Cet accord se traduit sur le canton Annecy 2 par un binôme de titulaires composé d'une militante PS, Sophie Touzan et d'un militant PRG, Christian Gilquin. J'en suis très heureux car ayant été candidats sur ma liste aux municipales, je connais leur grande valeur et leurs convictions au service du progrès social et environnemental. Ils sont de très bons candidats.

Bref, on a fait le job et joué le jeu des accords avec un partenaire différent de nous, mais loyal et sincère. Ce duo présente une cohérence politique.

Les discussions départementales avec EELV et le FDG n'ont pas aboutit. Ces deux formations n'ont pas souhaité s'allier avec nous. Il n'y a donc pas d'accord avec eux. Les choses sont claires. Je regrette ces divisions qui n'ont aucun sens et qui font visiblement le jeu d'un FN au second tour.

Voilà l'état des choses, clair, simple. J'aimerais que parfois le PS de Haute Savoie dise les choses.

Maintenant il existe des tentatives, de-ci de-là pour débaucher quelques militants verts et former sur des cantons des binômes. Tant mieux si cela peut aboutir. Mais çà n'a rien à voir avec un accord entre partis. Pour ce qui est du FDG, il nous demandait simplement de ne plus être PS pour passer un accord.

Quant à des investitures futures pour le PS de candidats soit issus du PS soit hors PS, elle ne rentrent plus dans les clous de nos règles de vie commune.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire