mardi 4 novembre 2014

Régionaliser l'écotaxe


Le gouvernement s'apprête à rompre son contrat avec la société écomouv' qui devait collecter pour le compte de l'Etat l'écotaxe poids lourds suite aux mobilisations de quelques bonnets rouges.

Je regrette personnellement ce choix . Il est lourd de conséquence financière pour les indemnités de rupture du contrat elles-mêmes mais aussi pour de nombreux projets qui devaient être financés par cette taxe (Bus, Tram, etc...). Je regrette également que, sur ce dossier, la violence de quelques-uns ait fini par emporter le consensus national (droite et gauche) qui s'était constitué autour de la nécessité de cette taxe pour favoriser les reports modaux vers d'autres modes de transports. En la matière, la France continuera à faire exception. Dommage.

Cette affaire révèle aussi un mal bien français, celui de la centralisation parisienne et du jacobinisme à tout prix. Pourquoi une telle mesure ne pourrait-elle pas être déléguée aux Régions qui seront, à partir de 2016, les propriétaires et donc celles qui auront à entretenir les routes (actuellement) départementales ? Pourquoi c'est toujours soit tout le monde, soit personne ?

Il est temps de doter nos régions (futures grandes régions) d'un droit à légiférer sur de telles questions. Si certaines régions souhaitent mettre en place l'écotaxe (dont les portiques sont en place !) comme l'Alsace et pourquoi pas Rhône-Alpes-Auvergne, pourquoi ne pas les laisser faire ? Si d'autres au contraire préfèrent ne pas la mettre en place, comme la Bretagne, pourquoi pas ? Certaines régions peuvent avoir envie de faire financer une partie de l'entretien des routes par une écotaxe et d'autres peuvent préférer les faire payer par leurs seuls contribuables.

Régionalisons l'écotaxe et laissons le choix aux régions. Certains ont émis cette idée et je dois dire que j'y adhère pleinement. Ainsi chaque région pourra mener une politique plus fine de protection de ses transporteurs routiers locaux, tout en dissuadant le fret international.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire