lundi 10 novembre 2014

Quel budget pour Annecy en 2015 (partie Investissements) ?

Voici les orientations budgétaires que j'ai défendues au nom du groupe "Avec vous, Annecy pour tous" lors du dernier conseil municipal, dans le cadre du Débat d'Orientations budgétaires (DOB).

Partie Investissements

Recettes :

- La ville d'Annecy est très peu endettée. Alors que l'autofinancement (différence entre les recettes de fonctionnement et les dépenses de fonctionnement) qui sert à financer une partie des investissements tend à se réduire, la ville doit poursuivre ses investissements. Pour cela, elle peut recourir de façon maîtrisée et ponctuelle, à l'emprunt. En effet, la ville ne peut rester à stagner et de nombreux investissements sont nécessaires. De plus, les taux d’intérêt sont actuellement très bas. Enfin, ces investissements servent aussi à soutenir le tissu économique local. L'endettement ne doit pas être un tabou.

- La recherche en matière de subventions, notamment les subventions européennes, doit être accentuée. Annecy n'a pas la culture de la recherche de ces financements, certes difficiles à obtenir, mais souvent assez généreux. Il ne faut pas se priver, notamment en ce qui concerne les politiques environnementales (économie d'énergie, éco-rénovation...)

Dépenses :

- Nous demandons une augmentation de l'enveloppe consacrée à la réalisation de nouvelles pistes cyclables. Le nombre de km sur Annecy reste désespérément bloqué à 33 depuis des années. Nous souhaitons que l'affichage en termes de politique de report modal vers les vélos soit suivi d'effets.

- Nous demandons que les sommes initialement prévues pour le Programme Intérêt Général (PIG) "J'éco-rénove ma copro" soient bien inscrites au budget et non pas revues à la baisse. Je regrette d'ailleurs que les diagnostics thermiques ne soient pas réalisés totalement gratuitement (seulement pour ceux qui engagent les travaux) car cela aurait un effet d'entrainement important et permettrait d'accélérer ce programme, important pour le porte-monnaie des Annéciens et le respect de la planète.

- Nous souhaitons que l'enveloppe consacrée à la rénovation des aires de jeux pour les enfants soit maintenue à son niveau des 2 dernières années, environ 200000€, presque le double de ce qui était consacré auparavant. En effet, il reste de nombreuses aires de jeux à rénover dans les quartiers d'Annecy.

- Nous demandons une hausse significative des subventions allouées au logement social afin de booster la construction et de répondre aux exigences de la loi, à savoir, 25% de logements sociaux en 2025.

- Nous voulons que la rénovation de l'école Carnot (rénovation complète, y compris thermique), tant de fois repoussée depuis des années, soit enfin inscrite au budget 2015. Je rappelle que cette rénovation (dont un certain nombre d'études ont déjà été réalisées) avait été promise dans le mandat précédent. Elle n’apparaît pas dans les orientations budgétaires proposées par le Maire. Nous ne pouvons l'accepter. Voilà un exemple de travaux qui peuvent être en partie financés par l'emprunt, car une école cela dure des années et il n'est pas incohérent d'en faire porter le coût sur plusieurs années grâce à des annuités d'emprunt. Nos enfants ne peuvent être les victimes de la crise budgétaire.

- Enfin nous avons été étonnés de ne pas voir de ligne budgétaire affectée à la construction du nouveau commissariat de police. Je rappelle que le bail du commissariat actuel aux Marquisats se termine en 2018. Si nos policiers veulent pouvoir déménager à cette date, il faut commencer à s'inquiéter du futur lieu d'implantation et avancer rapidement sur ce dossier.

Certes cela représente des dépenses supplémentaires. mais nous aurions pu faire des économies sur 2 projets proposés par l'équipe majoritaire :
- faire acheter la villa des Marquisats (une des 4 villas située derrière le commissariat qui sera rachetée pour être démolie en vue de réaliser le "Petit Paquier) par l'Etablissement Public Foncier (EPF). Cela aurait permis de dégager 1.5 millions d'euros sur le budget de la ville. De plus, une commune n'a pas vocation à thésauriser. Mais pour cela, il est plus qu'urgent que l'agglo adhère enfin à l'EPF.
- faire financer une partie du futur centre horticole par d'autres communes intéressées par cet équipement. Voilà une bonne manière de faire des économies pour tout le monde : mutualiser des équipements et donc leurs coûts de construction. Je suis convaincu que nous aurions pu économiser pas loin d'un million d'euros sur ce budget.

Ces orientations budgétaires que nous avons défendues reflètent bien nos priorités pour le budget communal:
- Logement pour tous
- Ecologie 
- Ecoles 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire