jeudi 16 octobre 2014

Mosquée d'Annecy : 3e permis de construire rejeté


La décision du Conseil d'Etat est tombée hier : il annule le permis de construire de la mosquée de la rue des Alpins. Cela fait le 3e permis de construire annulé par la Justice. 3 fois, çà fait beaucoup, çà fait trop !

On pourra toujours disserter sur les motivations des requérants, il n'empêche que les tribunaux leur ont donné raison une nouvelle fois.

3 fois le maire a signé des permis de construire. 3 fois les tribunaux les ont annulés. De toute évidence, il existe une responsabilité de la mairie dans ce fiasco. Ce dossier n'a pas été traité avec tout le sérieux nécessaire et toute l'évidente attention qu'il requérait.
Qu'un permis soit attaqué et annulé 1 fois, c'est devenu malheureusement courant. Mais les promoteurs et la mairie ne s'y font rarement reprendre à 2 fois. Alors là...

Doit-on parler d'incompétence ou bien de volonté politique de voir ce dossier s'enliser ? Comment expliquer que la mairie ait délivré 3 fois des permis qui visiblement n'étaient pas en conformité avec nos propres documents d'urbanisme? La mairie a, dans cette affaire, une responsabilité évidente. La négligence dont elle a fait preuve dans l'instruction de ce dossier est coupable. 

Il faut ici souligner la patience et le sérieux de la communauté musulmane qui a attendu patiemment (depuis 12 ans) les décisions de Justice. Je comprends leur déception, leur désarroi et j'entends la colère qui nait. Elle est légitime car visiblement une fois les paroles envolées, les beaux discours évanouis, reste la dure réalité, celle d'un Maire qui a signé 3 permis non-conformes.

Le résultat est que, depuis des mois, les musulmans d'Annecy, orphelins de leur mosquée qui avait été incendiée (je rappelle que cette mosquée a été la deuxième mosquée construite en France, signe de l'esprit de tolérance religieuse de notre ville), doivent aller prier dans des bâtiments en zone industrielle. Tiens tiens, exactement ce que demandaient les alliés UMP de M. le Maire...

Pour ma part, je rappelle mon positionnement : toutes les autres  religions (catholiques, protestants, juifs) possèdent un lieu de culte digne au sein de la ville. Il est légitime et normal que la communauté musulmane, largement intégrée depuis des décennies et faisant partie du "paysage" religieux local, ait aussi un lieu de culte digne en ville, pas en zone industrielle. Il ne faudrait pas donner l'impression de faire une exception pour une religion qui, dans le climat actuel, est déjà beaucoup trop stigmatisée. Les religions modérées, respectant la République, soucieuses du respect des décisions de Justice, doivent savoir qu'elles peuvent compter sur la bienveillance des autorités annéciennes. Rien de tel qu'un sentiment d'injustice ou de trahison pour nourrir les extrémismes.

C'est pourquoi, je trouverais assez légitime et bienvenus quelques mots d'excuses de la part de M. le Maire pour la gestion calamiteuse de ce dossier (assez des beaux discours qui sentent de plus en plus l'hypocrisie). Je fais aussi la proposition que la ville puisse se rapprocher le plus rapidement possible de la communauté musulmane pour trouver avec elle des solutions de rechange car nul doute à présent qu'il n'y aura vraisemblablement pas de mosquée à la rue des Alpins. La ville possède des terrains, notamment route de Vignières où se trouvent les serres actuelles. Je ne trouverais pas déplacé qu'une partie de ces terrains, puissent être vendus pour réaliser ce genre de projet. D'autres propositions pourraient certainement être faites.

Ne restons pas sur un échec, trouvons des solutions. C'est aussi cela construire le vivre-ensemble, dans le respect et l'harmonie.

1 commentaire:

  1. je viens vivre sur Annecy bientôt j’espère .

    en Temp que pratiquant musulman ces la première chose qui mais venu à l’esprit y a t'il un lieux de culte sur Annecy ???

    et la je tombe sur votre article en espérant que ça me donne pas envie d’annuler ma mutation professionnel .

    Dans tous les cas merci pour cette article.

    RépondreSupprimer