jeudi 12 juin 2014

Fusionner des communes de l'agglo




Je lis dans l'Essor Savoyard du jour que le maire voudrait fusionner les communes d'Annecy, Annecy-le-Vieux, Seynod et Cran-Gevrier pour créer une commune d'environ 110 000 habitants au cœur d'une agglomération élargie.


Je passerai sur le fait que l'on apprenne ce genre d'initiative par la presse et que M. Rigaut n'ait jamais jugé bon d'en discuter avec les élus d'Annecy... Les coups de comm ne sont pas nécessairement le meilleur moyen de bien engager la réflexion !


J'ai bien entendu que cette potentielle nouvelle grande commune d'Annecy serait irrémédiablement vouée à rester à droite. Je peux d'ailleurs annoncer que si les commentateurs le souhaitent, on peut aussi ne pas présenter de liste de gauche, comme çà se sera encore plus simple. On ne voudrait surtout pas gêner.


Mais personnellement, je ne suis pas de ceux qui s'arrêtent à ces possibles calculs politiciens. Je le dis tout net, je suis philosophiquement favorable à cette idée de fusion. Je défends à l'agglo et ailleurs l'idée de mutualisation des moyens (cuisine centrale, centre de production horticole, réflexion sur l'avenir de nos clubs sportifs...). Je reste donc logique.
L'Italie compte 8 101 communes pour 61 millions d'habitants et la France 36 769 communes pour 65 millions d'habitants. Or, ce dispersement des communes n'est pas synonyme de plus de services publics ou d'un service public de meilleure qualité. Il faut penser une démocratie locale plus forte dans des communes plus grandes.


De même, je suis favorable à ce que le périmètre de l'agglo se confonde à terme avec celui de l'arrondissement d'Annecy. Tout ce qui ira dans ce sens est a priori bon. Après, il faut toujours discuter des compétences, de ce que l'on veut faire ensemble, etc... Il faut bien sûr associer les populations.


Si M. Rigaut veut réellement avancer dans ce sens, il aura besoin d'un consensus politique fort. Je suis prêt à travailler à ce projet, si bien sûr M. Rigaut a appris de ses erreurs d'hier, et souhaite dorénavant plus associer les minorités à ce genre d'initiatives qui doivent dépasser les querelles politiciennes. Le souhaite-t-il ? Nous verrons bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire