jeudi 22 mai 2014

Un point rose dans une mer bleue

Si certains ne savent toujours pas que je suis socialiste, c'est qu'ils ne lisent pas la presse !


Quasi-systématiquement mon nom est précédé de la formule du genre : "le jeune élu socialiste" Denis Duperthuy.


Cette tournure de phrase me fait rire. Elle signifie certainement que je suis considéré comme l'un des rares points roses au milieu de la mer bleue haut-savoyarde ! Cette formule journalistique vise, j'en suis convaincu, à souligner le courage qu'il faut pour porter des convictions de gauche dans ce département. C'est visiblement une marque de respect, un traitement de faveur. Car jamais M. le maire n'est décrit comme UDI, ou bien encore nos parlementaires comme UMP. C'est en vérité d'une banalité affligeante en Haute Savoie ! Tandis qu'être socialiste, çà en jette, c'est la classe.


L'adjectif "jeune" est tout aussi flatteur. En effet, si au conseil municipal j'ai laissé mon poste de benjamin, au conseil d'agglomération je reste dans les deux élus les plus jeunes ! Merci à tous de souligner cet engagement précoce, signe de convictions profondes et de maturité. A moins que ce ne soit qu'ils redoutent que je ne sois pas encore assez connu et préfère rappeler au lecteur cet engagement d'élu... jeune et surtout socialiste.


En tous cas, je remercie ceux qui systématiquement soulignent ces deux caractéristiques dont je suis fier : "jeune" et "socialiste". J'imagine que les autres élus doivent être jaloux, eux il ne sont jamais affublés d'adjectifs. Ils sont justes élus au service de leurs collectivités. Banal. Dommage pour eux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire