jeudi 15 mai 2014

Pollution à Annecy : Rigaut continue à faire l'autruche








Le Dauphiné d'aujourd'hui lance un pavé dans la mare. Selon l'OMS (Organisation Mondiale pour la Santé), Annecy est la 2e ville la plus polluée de France ! (donnée sur les particules fines de 2011).







Certains s'étonneront et feront semblant de s'étonner de ces résultats. D'autres trouveront toujours à redire sur la méthode utilisée. Pourtant la vérité est là ! "L'air pur de nos montagnes" n'est plus qu'un lointain souvenir. D'ailleurs de nombreux médecins tirent depuis longtemps la sonnette d'alarme sans jamais avoir été entendus.








Pour ma part, cela ne m'étonne pas. Dans le programme que j'ai porté avec mes colistiers aux dernières élections municipales, voici ce que vous pouviez lire:












http://www.annecypourtous.fr/denis-duperthuy/blog-annecy2014/160-air-pur-annecy.html


Moi, je ne découvre pas le problème ! Je porte ces thématiques à la ville et à l'agglo depuis des années. Aujourd'hui, l'OMS montre que j'avais raison.










Ce chiffre "Annecy fait partie des 10 agglomérations les plus polluées de France" provenait du rapport 2009 de l'ADEME (http://carfree.free.fr/index.php/2010/11/23/le-palmares-de-la-pollution-2009-dans-les-agglomerations-francaises/ ). Selon cet autre institut sérieux, sur des données un peu plus larges, la qualité de l'air à Annecy était déjà moins bonne que celle de Grenoble, pourtant souvent cité comme l'exemple de la ville polluée...




Beaucoup ne nous avaient pas cru. "Vous exagérez le problème" pour faire des voix. C'est bien mal me connaitre. J'ai une formation de scientifique, et j'avoue que j'aime la vérité, surtout des chiffres. Aujourd'hui, cette réalité éclate enfin au grand jour. Pis, on voit qu'année après année, Annecy remonte dans ce sinistre classement.




Face à ce constat, on pourrait imaginer que les élus majoritaires réagissent. C'est une question de santé publique, d'image et d'attractivité, mais aussi de protection de notre environnement. Et bien non ! M. Rigaut nous explique que c'est comme ca, qu'il ne peut rien faire. Il fait l'autruche et plonge la tête dans le sable en attendant que çà passe. Ce comportement n'est pas à la hauteur du problème, pas à la hauteur de notre ville. Il n'a jamais voulu voir le problème, pourquoi le verrait-il mieux aujourd'hui ? Pis, il continue sur son chemin du tout routier et du tout béton en continuant à promouvoir un tunnel sous le Semnoz dont chacun sait qu'il augmentera le trafic routier et donc la pollution !




Pour ma part, j'avais proposé 2 axes forts pour lutter contre les sources d'émission des polluants atmosphériques :
- favoriser les transports en commun et mettre en place un moratoire sur la construction de nouvelles routes. particulièrement mettre le paquet sur un transport efficace, rapide et pas cher de Faverges à la Balme de Sillingy et d'Alby-su-Chéran aux Glaisins (puis Thones).
- éco-rénover l'habitat et les bâtiments publics : éco-rénover 3 groupes scolaires et le bâtiment des services techniques ; et multiplier par 4 les aides à la rénovation thermique des logements anciens.




Les Annécien(ne)s ont choisi le 23 puis le 30 mars dernier de reconduire des élus qui n'ont consacré aucune ligne dans leurs documents de campagne à la question de la pollution de l'air et qui promeuvent le tout-voiture.




J'ai envie de dire : il fallait s'en préoccuper il y a 2 mois. Maintenant c'est un peu tard et je ne suis pas d'humeur à plaindre les Annéciens qui n'avaient qu'à lire les programmes.











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire